Accueil > Actualités > Hier Souleymane, aujourd’hui Niare Abdoulaye ! SOUTIEN AUX SANS PAPIERS ET A (...)

Actualités

Hier Souleymane, aujourd’hui Niare Abdoulaye ! SOUTIEN AUX SANS PAPIERS ET A NOTRE CAMARADE NIARE ABDOULAYE

vendredi 16 mai 2008, par CGT Educ’Action 94

Information 16H00

Notre camarade NIARE ABDOULAYE a été libéré...mais cela ne le tire pas d’affaire... restons très vigilents ...

Les « sans papiers », nous le savons sont victimes de la politique du chiffre... adultes, enfants... via les raffles ... le ministère de l’immigration est le ministère des raffles !


Hier, Souleymane Doucouré membre de la CE de l’UD et un des principaux animateurs du mouvement des salariés sans papiers en grève s’est retrouvé pris dans la nasse à la gare de Vincennes et emmené à la gendarmerie de Chevilly Larue. Après l’intervention de l’UD CGT 94, il a pu être libéré ....

Aujourd’hui, suite à une convocation du commissariat de Chennevières, Monsieur NIARE ABDOULAYE s’y est présenté en toute bonne foi hier soir. A la suite de quoi, il a été mis en garde à vue et transféré ce matin en urgence à Cachan dans des conditions inhumaines et révoltantes.

Monsieur NIARE ABDOULAYE travaille en France dans la restauration depuis plusieurs années et comme chacun de nous il contribue à la richesse de notre pays.

Par cette pétition, nous exigeons la libération de Monsieur NIARE ABDOULAYE dans les plus brefs délais.

NOUS NE LAISSERONS PAS FAIRE ! NOUS DEMANDONS LE RESPECT POUR CHAQUE SALARIE AVEC OU SANS PAPIERS !

Pétition pour Niaré Abdoulaye UL Champigny

Télécharger la pétition ( PJ) faite par l’UL CGT de Champigny


La lettre au préfet par l’UL de Champigny

Monsieur le Préfet du Val de Marne

Préfecture du Val de Marne

Avenue du Général de Gaulle

94011 CRETEIL CEDEX

Champigny, le 16 mai 2008

Objet : situation de M. Abdoulaye NIARE

Monsieur Le Préfet,

C’est avec une attention particulière que nous vous remercions d’étudier la situation de Monsieur Abdoulaye NIARE, salarié sans-papier, membre de la CGT. Arrêté hier soir au Commissariat de Chennevières-sur-Marne, alors qu’il se rendait de bonne foi à une convocation. Il vient d’être transféré à Cachan, peu avant 9 heures ce matin.

Monsieur NIARE est actuellement salarié d’une entreprise de la
restauration à Villiers-sur- Marne où il demeure.

Pour lui permettre de pouvoir reprendre son travail et le cours d’une
vie normale avec les membres de sa famille présent sur le territoire
français, nous vous demandons de bien vouloir agir pour sa libération
rapide et de ne pas prendre à son égard d’Arrêté de Reconduite à la
Frontière, où annuler celui-ci s’il y a lieu.

L’ensemble des syndicats membres de notre Union Locale continuera à être très attentif à la situation de Monsieur NIARE. C’est pourquoi nous vous remercions de faire le nécessaire pour trouver une issue favorable à sa situation.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, nos salutations les plus respectueuses.

Laurence VIALLEFONT,
secrétaire générale


Lettre que l’UL de Champigny vient d’envoyer.

Nous vous proposons d’en écrire une en vous inspirant de ce texte ou celui que vous souhaitez... de signer et faire signer la pétition....

deux voies d’envoi :

- mèl : bernard.tomasini@ val-de-marne. pref.gouv. fr

- fax : 01 49 56 64 10, 01 48 99 38 04, 01 49 56 60 13

Vous pouvez également demander des nouvelles de notre camarade au
Commissariat de Cachan : 01 53 73 32 72

Concernant la pétition, ceux qui le peuvent l’envoyent par fax à la Préfecture. Par mail individuel. Les autres vont à l’UL de Champigny les apporter.