Accueil > Actualités > L’intersyndicale de Créteil appelle les personnels à amplifier la (...)

Actualités

DHG, SUPPRESSION POSTES ET CLASSES, POCHARD, REFORME BAC PRO 3 ANS,SUPPRESSION DES BEP, PRECAIRES,

L’intersyndicale de Créteil appelle les personnels à amplifier la mobilisation

mercredi 2 avril 2008, par CGT Educ’Action 94

LIRE L’APPEL DE L’INTERSYNDICALE DE CRETEIL

CGT-Educ’Action, Sundep, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, Sud-Education, CNT-Education, SNUEP-FSU, SNPEFP-CGT

Nous étions 10 000 enseignants et lycéens au Ministère jeudi 27 mars Le Ministre ne veut pas nous entendre !

Nous y retournerons plus nombreux encore !

L’intersyndicale de Créteil appelle

les personnels à amplifier la mobilisation pour

• l’annulation des suppressions de postes et de classes

• le refus de la transformation des heures - postes en heures supplémentaires

• le maintien des BEP et le refus de la généralisation du Bac pro 3 ans

• le refus de faire des conclusions de la commission Pochard une base de négociation et le maintien des statuts

• le réemploi et la titularisation des personnels précaires.

Depuis plus d’un mois, les luttes des établissements ont ponctuellement apporté des améliorations au sort qui leur était réservé pour la rentrée prochaine, notamment en obtenant la restitution d’Heures-postes qui avaient été transformées en HS, et celle de classes de BEP. Mais Ministre et Recteur s’entêtent à minorer la mobilisation des personnels, des parents et des élèves et à refuser de répondre à leurs revendications. Il est inacceptable que le Ministre n’ait pas jugé utile de recevoir lui-même la délégation jeudi.

Si le ministre et le recteur parient sur la fatigue et le découragement, ils se trompent : leur rentrée est inacceptable, elle ne passera pas !

Les organisations signataires, réunies vendredi 28 mars :

- soutiennent les établissements en lutte et appellent les personnels à manifester à leurs côtés et avec les lycéens mardi 1er avril à Paris, au départ de la Place Edmond Rostand, RER Luxembourg, à 14h30 ;

- réaffirment les exigences de leur ultimatum que soient restitués à l’académie les 637 postes supprimés par le Ministère et demandent que soient engagées des négociations sur cette base. Elles demandent solennellement une audience au Recteur mercredi 2 avril après-midi, en proposant aux associations de parents d’élèves, aux élus, de s’y joindre ;

 - invitent les organisations du second degré de la Région Parisienne à une intersyndicale régionale jeudi 3 avril à 18H pour organiser une nouvelle manifestation, de nos trois académies cette fois, en direction du ministère.

CGT Educ’Action, SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, SN-FO-LC, SUD Education, CNT, SUNDEP, SNPEFP- CGT

Académie de Créteil – 28 mars 2008