Accueil > Actualités > Assemblée départementale intersyndicale le 5 décembre

Actualités

Scolarisation des élèves porteurs d’un handicap

Assemblée départementale intersyndicale le 5 décembre

mercredi 17 octobre 2007, par CGT Educ’Action 94

Assemblée départementale intersyndicale à l’appel du SNUipp, SNUDI-FO, SUD Education et CGT Educ’Action 94

Pour une scolarisation respectueuse et adaptée des élèves handicapés selon les besoins de chacun

Mercredi 5 décembre de 9h30 à 12h : maison des syndicats de Créteil

Alors que l’IA a annoncé que 300 dossiers d’enfants handicapés étaient encore en souffrance deux semaines après la rentrée…

Alors que depuis la rentrée, familles, élèves, enseignants sont confrontés chaque jour à des situations inadaptées, voire explosives sans réel « bénéfice » pour les enfants concernés ni pour les autres…

Alors que l’Inspecteur d’Académie a décidé de supprimer pour cette rentrée 13 postes d’enseignants itinérants pour l’aide à la scolarisation des élèves handicapés

Alors que les conditions de travail des enseignants-référents (ERSEH) sont intolérables : pas de bureau personnel, pas de ligne téléphonique directe, pas d’armoire pour entreposer les dossiers confidentiels, aucun moyen financier pour fonctionner, pas de frais de déplacements etc.

Les organisations syndicales Snuipp, Snudi-FO, Sud-éducation, CGT Educ’Action 94 considèrent qu’iI est indispensable que les moyens soient alloués à la hauteur de la situation :

- des personnels spécialisés formés dans toutes les options,
- des créations de places supplémentaires en établissements spécialisés et des créations de classes spécialisées supplémentaires pour les élèves qui ne peuvent être scolarisés dans des classes ordinaires,
- une réduction réelle des effectifs pour les classes qui accueillent les élèves en situation de handicap sans redéploiement sur les autres classes,
- une réduction des effectifs en CLIS (maximum 8),
- la réouverture des 13 postes d’enseignants itinérants et la création des postes nécessaires,
- l’augmentation du volume de départs en formation CAPA-SH,
- le rétablissement d’une formation spécialisée sur 2 ans, sans alternance, avec augmentation du volume horaire (350 h supprimées lors de la mise en place du CAPASH),
- un accompagnement des enseignants et des équipes qui accueillent les élèves handicapés (conseils, informations…),
- le remplacement des AVS lors de leurs absences,
- la création de postes statutaires de fonctionnaires pour l’aide et l’accompagnement à la scolarisation des élèves handicapés.

Pour les organisations syndicales, ce ne sont sûrement pas les AVS, personnels précaires (sous payés, non formés), qui sont en cours de recrutement quand les élèves sont déjà dans les classes qui peuvent constituer une réponse.

Aussi, face à la gravité de la situation pour les élèves, pour les enseignants et pour les ERSEH, les organisations syndicales du département décident d’organiser ensemble une assemblée départementale pour une scolarisation respectueuse et adaptée des élèves handicapés selon les besoins de chacun.
Mercredi 28 novembre de 9h30 à 12h à la maison des syndicats de Créteil.

Les organisations syndicales du département invitent les collègues à rassembler les faits et leurs revendications et à participer à l’assemblée départementale.

Nous dresserons un état des lieux et construirons un livre "rouge" des besoins et des revendications qui seront portées à l’IA dans l’unité par les organisations syndicales dès le mois de décembre et à l’occasion de la carte scolaire de 2008.

Téléchargez l’affiche de l’appel pour votre établissement : pièce jointe