Accueil > Actualités > Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur, ça suffit, les services sociaux (...)

Actualités

Appel CGT-Educ’Action, SNUAS-FSU

Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur, ça suffit, les services sociaux de l’Éducation nationale n’en peuvent plus !!!

mardi 18 juin 2019, par CGT Educ’Action 94

L’appel du 18 juin des assistant-e-s sociales.-aux de l’académie de Créteil,
Monsieur le Ministre, Monsieur le Recteur, ça suffit, les services sociaux de l’Éducation nationale n’en peuvent plus !!!

Encore une rentrée sans création de poste pour les services sociaux de l’Éducation nationale ! Et fait historique en Seine-Saint-Denis, des collèges et des lycées n’auront pas ou plus de service social en faveur des élèves, dans le Val-de-Marne se sont encore des centaines d’élèves en plus, qui eux aussi, n’auront plus accès à ce service. Pourtant, vous le dites-vous même monsieur le ministre, « l’accompagnement social des élèves est l’une des conditions clé de la réussite de toutes et tous les élèves ». Oui vous avez raison Monsieur le Ministre, l’accompagnement social de toutes et tous les élèves est nécessaire et ce quel que soit leur lieux de scolarisation. Le service social en faveur des élèves est un service public et ne doit pas disparaître dans les collèges et/ou lycées des communes dites« favorisées ». Alors Monsieur le Ministre ne serait-ce donc que des mots ?

En effet, comment les élèves et leurs familles seront-ils accompagnés dignement alors qu’aucune création de poste n’a été actée pour la rentrée prochaine et nous pouvons le penser pour les prochaines rentrées, qui pourra apporter un conseil technique et expertise sociale sur les situations sociales des élèves et de leur famille aux équipes pédagogiques ?

Comment est-ce possible alors que dans les années à venir des ouvertures d’établissements sont prévues sur l’académie et, que le nombre d’élèves prévu dans l’académie est en augmentation conséquente ?

Comment est-ce possible alors que les professionnel.le.s ont à faire face à des situations sociales de plus en plus dégradées et complexes et qu’ils-elles sont de plus en plus sujets à des risques psycho-sociaux et souffrent au travail ?

Comment est-ce possible dans ce contexte social dégradé, où tout le monde s’interroge sur le devenir de la protection de l’enfance et où tout le monde s’accorde sur la nécessité d’une prévention renforcée notamment dans l’éducation nationale ?

Quels projets avez-vous donc pour nos services qui ne soient pas du saupoudrage de présence d’assistant.e social.e dans des établissements scolaires ?

Nous, nous avons d’autres ambitions pour les élèves, les familles et les équipes pédagogiques de l’académie de Créteil, nous, nous voulons :

• Des créations de postes dans les trois services sociaux,
• Un service social dans tous les établissements qu’ils soient en éducation prioritaire ou non,
• - Un service social dans le 1er degré de manière égalitaire, c’est à dire sur tous les territoires, et cela sans redéploiement car l’accompagnement social des élèves ne peut être réalisé par un.e assistant.e social.e partagé.e entre plusieurs territoires.

Nous voulons de véritables services sociaux pour l’Éducation nationale afin de mener à bien nos missions de service public et accompagner au mieux les élèves, leurs familles, mais aussi les professionnel.les intervenant à nos côtés dans les établissements.

Monsieur le ministre, Monsieur le recteur, vous êtes en train de sacrifier cette jeunesse qui a tant besoin de « nos services », cela nous ne pouvons l’accepter, aussi les assistant.e.s sociaux.ales de l’académie de Créteil disent non à cette politique d’austérité et se retrouveront le 18 juin pour réclamer de véritables services sociaux dignes de ce nom garantissant la réussite de toutes et de tous.

Assistant.e.s sociaux.ales du service social en faveur des élèves, du service social du personnel, du CROUS,
Mardi 18 juin à 14h devant le rectorat, répondons nombreuses et nombreux à cet appel, pour dire OUI à de véritables services sociaux de l’Éducation nationale !!