Accueil > Actualités > Opération communication… pour tentative d’étouffement ?

Actualités

Panique au ministère

Opération communication… pour tentative d’étouffement ?

mercredi 3 avril 2019, par CGT Educ’Action 94

Le Ministère s’inquiète des fortes mobilisations des 19, 30 mars, des actions locales et de la grève du 4 avril. Il reçoit les organisations syndicales dans des réunions bilatérales. Vous trouverez ci-dessous des informations issues de la réunion entre le Ministère et la CGT Educ’Action sur les EPFS (Établissement Public des Savoirs Fondamentaux).
Cette réunion était dirigée par la conseillère sociale de Blanquer, avec la DGESCO, la DGRH et le conseiller en charge du suivi de la loi au parlement.
La CGT a dénoncé le calendrier qui fait que cette discussion a lieu après le vote en première lecture et l’apparition de la mesure via un amendement. On a le sentiment d’une improvisation et d’une urgence « à lâcher du lest » face à une situation tendue et des propositions qui créent une mobilisation chez les collègues, chez les parents et chez les élu·e·s. La confusion est telle que les différents interlocuteurs du Ministère se contredisent.
Une discussion surréaliste où on se rend compte qu’ils ne maîtrisent absolument pas le dossier et les objectifs à atteindre. On se rend compte aussi d’une certaine méconnaissance du projet de loi car au moment où nous évoquons l’article 18 et le rôle des Conseils d’Administrations des collèges et son enjeu sur la question des EPSF, il y a comme un vide et une découverte… Ils reconnaissent qu’il reste encore énormément à faire après la loi avec tous les décrets d’application…
On nous annonce toujours une loi applicable à la rentrée de septembre ce qui semble irréaliste au regard de tous les obstacles à dépasser…

Lire ce tract dans son intégralité