Accueil > Actualités > La Cgt poursuit sa campagne « le Dimanche, c’est pour nous »

Actualités

Travail du Dimanche

La Cgt poursuit sa campagne « le Dimanche, c’est pour nous »

Communiqués et Pétition

vendredi 10 juillet 2009, par CGT Educ’Action 94

La Commission des affaires sociales du Sénat a organisé le 7 juillet 2009 une table ronde avec les organisations syndicales sur le Travail du Dimanche. Ce même jour, à l’Assemblée nationale, dans une ambiance électrique s’ouvraient les débats sur ce proposition de loi.

A cette table ronde, l’ensemble des organisations syndicales a mis en exergue les incohérences, les inégalités et les effets « dominos » que vont occasionner cette brèche législative avec comme conséquences directes la banalisation et la généralisation du Travail le dimanche.

L’ouverture dominicale des commerces répond aux yeux de Nicolas Sarkozy à une certaine vision de la société tournée exclusivement vers l’ultra libéralisme.

La Cgt a réaffirmé son opposition à cette proposition de loi et a renouvelé sa demande de retrait, tant celle-ci va entrainer un bouleversement radical et un recul sociétal.

Cette loi va de plus engendrer davantage d’inégalités entre les salariés.

De plus en plus de voix s’élèvent contre cette proposition comme le démontre les 160 000 signatures recueillies par notre pétition. Les mobilisations et les initiatives se multiplient de jour en jour,

La Cgt poursuit sa campagne « le Dimanche, c’est pour nous » plus que jamais, signons la pétition. C’est une bataille qui continue et qui doit s’amplifier jusqu’au retrait de la loi.

Le travail du dimanche doit être et rester exceptionnel dans l’ensemble des secteurs professionnels, celui doit être reconnu par le salaire et repos compensateurs égal pour tous.

La Cgt exige l’ouverture de réelles négociations

Montreuil, le 9 juillet 2009

Source : CGT


SIGNEZ LA PETITION DE LA CGT : ICI


Travail du dimanche : La loi doit être retirée

Au moment où une délégation de la Cgt remettait le 30 juin 110 000 signatures sur sa pétition contre le travail du dimanche au Ministère du Travail, un rassemblement de 300 personnes avait lieu. De nombreuses initiatives ont également eu lieu dans les départements.

Les multiples interventions de la Cgt ont démontré les chausse-trappes et les supercheries de cette proposition de loi.

Le Sénat se voit dans l’obligation d’organiser une table ronde avec l’ensemble des organisations syndicales le jour du débat à l’Assemblée nationale. Cette situation exceptionnelle démontre l’imbroglio dans lequel se trouve le gouvernement, pris au piège par un texte qui, d’exception en dérogation, conduira à la généralisation du travail du dimanche et ceci malgré les affirmations des promoteurs de la loi et du Président de la République.

Malgré les pressions et les interventions des ministres, de plus en plus de voix des acteurs de la société s’élèvent contre cet élargissement du travail du dimanche.

La Cgt réaffirme son opposition à cette proposition de loi qui constitue un changement profond de notre société. Les salariés sont de jour en jour plus nombreux à refuser et à dénoncer les pièges d’un volontariat imposé.

Cette large expression contre le travail du dimanche doit être entendue et appelle à maintenir la pression, la loi doit être retirée.

Montreuil, le 3 juin 2009

SOURCE : CGT