Accueil > Actualités > LE 26 MAI ET LE 13 JUIN 2009. Pour nous, la lutte continue…….

Actualités

Tract de la commission départementale CGT 94 Migrations, Droits des migrants !

LE 26 MAI ET LE 13 JUIN 2009. Pour nous, la lutte continue…….

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

mardi 26 mai 2009, par CGT Educ’Action 94

LE 26 MAI ET LE 13 JUIN 2009.
Pour nous, la lutte continue…….

L’action collective et solidaire – autour d une revendication unique ;
« la régularisation des TRAVAILLEURS sans papiers » ! : - impulsée par La CGT, dans plus de 120 conflits d’entreprises allant jusqu’à l’occupation de celles-ci, - conjuguée à la solidarité active des salariés et de la Population, à permis de faire sérieusement « bouger » La LOI sur l’Immigration choisie.

C’est le second grand succès revendicatif, que le mouvement social à su obtenir après celui portant abrogation de la Loi sur le CPE.

C’est la victoire de la solidarité collective et de la détermination revendicative, quels enseignements positifs pour les luttes d’aujourd’hui.

Paradoxe de cette lutte, c’est quelle à permis le « retour à la LEGALITE SOCIALE » d’entreprises, poussées à la faute par l’exigence du taux de rentabilité acquis sur la mise en concurrence des salariés entre eux en s’exonérant de l’application des règles sociales.

Il est vrai qu’elle sont encouragées par des dispositions favorisant le DUMPING SOCIAL comme par exemple la Directive BOLKEISTEIN que la Commission Européenne veut nous resservir – après les élections européennes du 07 Juin 2009, là aussi ne les laissons pas faire.

Aujourd’hui, les évolutions obtenues, de la LOI, permettent d’ouvrir - à froid- à la régularisation par le travail, pour ceux dont les patrons délivrent les cerfa.
Mais d’autres luttes seront aussi nécessaires pour « aller chercher » les dits » cerfa.

ET l’action solidaire et collective doit se poursuivre pour obtenir de nouvelles évolutions positives de cette LOI, faire reculer son caractère raciste et les critères imposés, que les préfectures compliquent à leur guise.

N’’est il pas aussi scandaleux de constater le double jeu des consignes Ministérielles données aux Préfectures :
- d’un côte le télégramme en clair permettant la régularisation par le travail
- d’un autre les directives de quota d’expulsions à respecter

N’est il devenu « ridicule » d’imposer la référence des 150 métiers dits en tensions comme celui de « Cadre Technique d’Exploitation de Gisements » !!!!! Alors que l’essentiel des salariés dits « sans papiers » relèvent des professions du Bâtiment Nettoyage Déchetterie Hôtel Café Restaurant (les mêmes qui vont se goinfrer de la réduction de la TVA à 5,5%) de l’aide à la personne, etc …

= situation « ridicule » que les pouvoirs publics renforcent par une pratique « tatillonne » qui attribue un refus de récépissé » pour un CERFA identifiant la qualification de – MACON ou d’ AIDE MACON – mais valide le récépissé dès lors que l’identifiant est » ouvrier de la Maçonnerie ».

Cette situation renforce l’exigence exprimée par la CGT depuis des mois d’avoir au sein de la Préfecture du Val de Marne…… :

1- un véritable » GUICHET UNIQUE » dédié à l’examen des dossiers de demande de régularisation par le travail – article 40.

2- l’application totale du télégramme en clair qui permet de délivrer immédiatement au salarie une autorisation de travail en même temps que le récépissé de dépôt du dossier, conformément au paragraphe 13 de l’article R-5221-3 du code du travail.

Cela n’est plus impossible car nos camarades en lutte de la société TAIS VEOLIA de Villeneuve le Roi viennent de l‘obtenir après 28 jours de conflits.

Dans le Val de Marne, ce document n’avait jamais été obtenu.

C’est ce point précis que nous voulons faire généraliser aujourd’hui

 !

Il reste des milliers de salariés à régulariser dans Le Val de Marne et des centaines d’entreprises à remettre dans la légalité sociale (déclaration de salariés à l’ URSSAF, par exemple..)

Enfin, il faut que la Préfecture du Val de Marne progresse dans la prise en compte des salariés dits sans papiers d’origine Algérienne Marocaine et Tunisienne qui semblent frappés d’un stupéfiant traitement dont le caractère discriminatoire à été révélé par LA HALDE dans un de ces arrêts de Septembre 2008.

ON BOSSE ICI, ON VIT ICI, ON RESTE ICI !

C’est pour toutes ces raisons que nous serons présents lors des rassemblements organisés par La CGT dans les territoires du Val de Marne (Villeneuve saint Georges 12h/14h Parvis de la Mairie de Villeneuve saint Georges – SANOFI AVENTIS pour Vitry sur seine – NATEXIS pour Fontenay sous bois………..)

NOUS SERRONS TOUS RASSEMBLES A 15H30 DEVANT LA PREFECTURE DU VAL DE MARNE