Accueil > Actualités > il faut mettre un terme à la baisse du nombre de fonctionnaires

Actualités

il faut mettre un terme à la baisse du nombre de fonctionnaires

communiqué de l’Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires CGT

lundi 27 juin 2005, par CGT Educ’Action 94

Les services du Premier ministre viennent d’annoncer une nouvelle réduction du nombre de fonctionnaires d l’Etat pour l’année 2006.

La réduction envisagée s’établirait autour de 5000 emplois.

Certes, ce chiffre est inférieur à celui de 2005 (7200 emplois en moins) et aux premières hypothèses du début de l’année qui se situaient dans une fourchette de 12 à 21 000 emplois en moins. A l’évidence, les mobilisations massives des personnels durant tout le premier semestre sont passées par là.

Pour autant, cette perspective demeure totalement inacceptable.

Il n’a nulle part été démontré qu’il y aurait trop de fonctionnaires pour satisfaire aux besoins de la population et correspondre mieux au bien commun de la nation. Comme les autres, ce gouvernement se garde bien d’ailleurs d’avoir un véritable débat sur cette question, sans tabou ni a priori, en particulier avec les organisations syndicales.

Loin du dialogue social dont on nous rebat les oreilles, nous sommes bien, en revanche, dans le dogmatisme libéral pour lequel des fonctionnaires moins nombreux et mal payés constituent une panacée.

En outre, cela éclaire crûment la volonté véritable du gouvernement de lutter contre le chômage. En effet, en 4 ans, ce sont plus de 15 000 emplois qui auraient pu être offerts à des privés d’emplois et qui auront disparu.

La CGT mettra tout en œuvre, dans les plus brefs délais, pour combattre cette nouvelle perspective de réduction de l’emploi public, synonyme de régression pour tous, citoyens et personnels.

Montreuil, le 24 juin 2005
17h 45