Accueil > Actualités > Aujourd’hui et le 19 mars prochain : donner un autre avenir à l’Enseignement (...)

Actualités

Aujourd’hui et le 19 mars prochain : donner un autre avenir à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche !

Tract FERC CGT

samedi 7 mars 2009, par CGT Educ’Action 94

Aujourd’hui et le 19 mars prochain : donner un autre avenir à
l’Enseignement Supérieur et à la Recherche

Des domaines au coeur d’enjeux multiples Nous constatons qu’en l’état, l’Enseignement Supérieur et la Recherche publics sont le lieu où
se produisent les qualifications supérieures, indispensables à l’essor économique et au progrès social.

Ils sont aussi le lieu où se tissent les synergies, les liens entre disciplines, où
s’organisent les mixités, les coopérations propres à favoriser, à leur tour, de nouvelles avancées des connaissances et de meilleurs transferts de
technologies.

Enseignement Supérieur et Recherche publics constituent également des vecteurs de la reproduction des rapports sociaux et des enjeux de
premier plan pour les politiques nationales et la construction européenne.

C’est pourquoi, depuis les années 2000, les gouvernements ont cherché à piloter plus étroitement la Recherche qui doit, selon l’ancien
Ministre Claude Allègre « faire de l’argent ». Elle doit être « utile » à court terme, permettre aux entreprises d’être plus compétitives et produire de
nouveaux brevets alors que dans le même temps, les grands groupes abandonnaient leur propre recherche, fermaient des laboratoires et profitaient
des effets d’aubaine des aides gouvernementales

C’est pourquoi ces dernières années les réformes se sont empilées, Pacte pour la Recherche et ses corollaires Agence Nationale de la Recherche
(ANR), Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES), mais aussi plus récemment, loi Libertés et Responsabilités
des Universités (LRU) et son principe d’autonomie qui s’accompagne également du démantèlement des grands organismes publics de recherche.
La Ferc-Cgt refuse cette instrumentalisation de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche au seul profit du capital industriel et financier. ( lire la suite )