Accueil > Actualités > La CGT-Educ’action Créteil refuse l’intervention des forces de l’ordre lors (...)

Actualités

La CGT-Educ’action Créteil refuse l’intervention des forces de l’ordre lors des blocages des lycées

CGT Educ Action Créteil (site)

jeudi 11 décembre 2008, par CGT Educ’Action 94

mercredi 10 décembre 2008

La CGT-Educ’action Créteil a appris que 3 organisations syndicales avaient décidé de faire appel aux force de l’ordre en cas de blocage d’un lycée, et cela même si aucun acte de violence n’est signalé.

Ainsi, l’UNI-Lycée « exige qu’il soit systématiquement fait appel à la police » en cas de blocage. De leur côté, le SNPDEN (syndicat national des personnels de direction de l’éducation nationale) et l’ID (syndicat indépendant des personnels de direction de l’éducation) n’ont pas fait de consigne nationale mais un texte en ce sens a déjà été signé dans l’académie d’Aix-Marseille.

La CGT-Educ’action Créteil sera aux côtés des lycéens et des enseignants mobilisés contre les réformes du gouvernement de destruction du service public d’éducation. Elle considère que les mouvements de blocage des lycées, sans acte de violence, sont des modes d’expression légitimes. Elle refusera toute criminalisation du mouvement social.

Nous exigeons que le gouvernement réponde aux revendications des personnels et des lycéens et cesse ses intimidations policières !