Accueil > Vos droits > Formation des enseignants : les "décisions" du ministère dénoncées par les (...)

Vos droits

Formation des enseignants : les "décisions" du ministère dénoncées par les syndicats

Extrait dépêche Afp

dimanche 5 octobre 2008, par CGT Educ’Action 94

Formation des enseignants : les "décisions" du ministère dénoncées par les syndicats

Les syndicats d’enseignants affiliés à la FSU, à l’UNSA, ainsi que le Sgen-CFDT, CGT et SUD, ont lancé samedi un appel commun dénonçant "les récentes décisions ministérielles" en matière de formation des enseignants, lors d’"états généraux" organisés sur ce thème à Paris.

"Les récentes décisions ministérielles, prises sans véritable concertation et dans la précipitation, n’obéissent en rien aux principes qui devraient régir la formation des enseignants aujourd’hui", peut-on lire dans cet "appel" baptisé "enseigner est un métier qui s’apprend", selon une copie transmise à l’AFP.

Ces décisions, poursuit le texte, "fixent des impératifs techniques sans attention ni aux contenus de formation, ni aux exigences d’équité sur l’ensemble du territoire national (...) Elles portent en elles le danger d’une atomisation et d’une mise en concurrence des formations quand il faudrait un surcroît de solidarité et de cohérence".

La réforme du recrutement et de la formation des enseignants, dont les principaux axes ont été annoncés en juin et qui doit s’appliquer en 2010, prévoit que le recrutement se fasse au niveau "master 2" (bac +5) et que le nouvel enseignant soit, dès la rentrée suivante, à plein temps devant une classe.

Elle prévoit que la formation se fasse désormais à l’université par des "masters professionnalisants" et non plus à l’IUFM comme aujourd’hui.

Mardi les présidents d’université et les directeurs d’IUFM (formation des maîtres) ont signé avec le gouvernement un texte de début de discussions sur la réforme. ( lire la suite)


Lire le communiqué de presse de l’UNESCO pour la journée mondiale des enseignants