Accueil > Mobilisation choc des savoirs > Droit de grève dans le 1er degré

Mobilisation choc des savoirs

Droit de grève dans le 1er degré

samedi 8 janvier 2022, par CGT Educ’Action 94

Dans le premier degré, le droit de grève est plus encadré que dans le second degré, notamment en raison de l’existence du service minimum d’accueil (SMA) dans les
écoles, instauré le 23 juillet 2008. Dans une commune mettant en place un SMA, un·e PE chargé·e de classe, pour faire grève, doit envoyer une déclaration d’intention de grève à sa·son IEN 48h avant la journée de grève avec au moins 1 jour ouvré.
Exemples :
 ? Pour une grève le lundi la déclaration devra se faire au plus tard le jeudi soir.
 ? Pour une grève le mardi la déclaration devra se faire au plus tard le samedi soir
 ? Pour une grève le mercredi la déclaration devra se faire au plus tard le dimanche soir.
 ? Pour une grève le jeudi la déclaration devra se faire au plus tard le lundi soir.
 ? Pour une grève le vendredi la déclaration devra se faire au plus tard le mardi soir.

Si une école enregistre un taux d’au moins 25% de grévistes, le SMA doit être mis en place par la collectivité territoriale afin d’accueillir tous les élèves. En-dessous, les collègues non-grévistes doivent accueillir les élèves des personnels grévistes. La déclaration d’intention n’est nécessaire que pour les personnels en charge d’élèves le jour de la grève. A noter, la déclaration d’intention de grève n’entraîne pas une obligation à faire grève en cas de changement d’avis. Il est donc possible de systématiquement déclarer une intention de faire grève.