Accueil > Actualités > Les enseignant(e)s bulgares sont en grève de la faim pour obtenir une (...)

Actualités

Les enseignant(e)s bulgares sont en grève de la faim pour obtenir une amélioration salariale

Appel d’action urgente pour la Bulgarie

jeudi 1er décembre 2005, par CGT Educ’Action 94

Cher(e)s Collègues,

Du 21 au 24 novembre, les enseignant(e)s affilié(e)s au Syndicat des enseignants bulgares (SEB) ont manifesté en face du Conseil des ministres pour protester contre la politique du gouvernement qui réduit les enseignant(e)s bulgares à la pauvreté et à la misère.

Alors que le taux d’inflation est très élevé, avec une augmentation de 40% du prix du chauffage central et une augmentation de 20% du prix des combustibles, le gouvernement offre seulement aux enseignant(e)s une augmentation salariale de 6% à partir de juillet 2006 et prévoit d’allouer l’année prochaine environ 4% du PIB à l’éducation. Les enseignant(e)s, qui réclament une augmentation des salaires de 15 % à partir de janvier 2006 et au moins 5% du PIB alloué à l’éducation, trouvent les propositions du gouvernement inacceptables et se sont mis en grève de la faim le 25 novembre.

Selon l’Institut bulgare de statistiques, les enseignant(e)s du secondaire touchent un salaire mensuel moyen de 150 EUR, et les autres travailleurs de l’éducation de 75 à 85 EUR.

Nous considérons que les enseignant(e)s ont un droit légitime à un salaire décent, afin de dispenser un enseignement public de qualité. Leur salaire doit être proportionnel au coût de la vie et à celui des autres travailleurs.

L’IE a exprimé sa solidarité à son affilié bulgare, le SEB, et a adressé une lettre de protestation au Premier ministre et au Ministre de l’Enseignement et des sciences. Cette lettre, disponible en anglais uniquement, est jointe pour information et référence.

Nous vous encourageons vivement à exprimer votre solidarité vis-à-vis des enseignant(e)s bulgares et à écrire des lettres similaires, en exhortant le gouvernement bulgare à reprendre les négociations avec les syndicats d’enseignants sur les questions liées aux salaires et au budget alloué à l’éducation, afin de parvenir à un accord satisfaisant qui mette un terme à la grève de la faim.

Veuillez envoyer vos lettres à :

Monsieur Serguei Stanishev
Premier ministre
République de Bulgarie
Sofia, Bulgarie
Email : primeminister@government.bg

Monsieur Daniel Vassilev Valtchev
Ministre de l’Enseignement et des sciences
Email : s.gaidarova@minedu.government.bg

Veuillez également envoyer des copies de vos lettres à :

Mme Janka Takeva
Présidente
SEB
Fax : +359-2-988 17 94
Email : seb@infotel.bg

et à l’IE.

Nous vous remercions d’avance pour votre solidarité envers nos collègues bulgares.

Salutations cordiales,

Fred van Leeuwen
Secrétaire général