Accueil > Actualités > Pour une École publique, des conditions d’enseignement et de travail (...)

Actualités

Pour une École publique, des conditions d’enseignement et de travail décentes : grève le 7 octobre !

Communiqué de presse CGT Educ Action 94 : appel à la grève ! NON au SMA : se déclarer suceptible d’être gréviste pour lutter contre la restriction du droit de grève !

mercredi 1er octobre 2008, par CGT Educ’Action 94

A l’heure où la finance mondiale crie au secours et cherche à faire payer ses errements aux peuples et salariés, après s’être enrichis sur leur dos, il est temps de rappeler notre exigence d’une autre répartition des richesses.

Plutôt que de brûler des milliards en bourse, ces richesses, qui existent bien, permettraient de défendre et d’améliorer les services publics dont celui de l’éducation qui en a bien besoin, d’améliorer les conditions de vie des populations, de donner de réelles perspectives d’emploi, à commencer dans le public.

Ces richesses permettraient également d’augmenter largement les salaires qui stagnent depuis des années alors que l’inflation est à plus de 4%, de financer la protection sociale (sécu, retraites) que Sarkozy annonce vouloir encore mettre à mal.

Dans l’éducation, la brutalité des récentes annonces de Darcos concernant le budget 2009 avec la suppression de 6.000 postes d’enseignants dans le primaire et 7.500 dans le secondaire !

- La suppression au sein des RASED des maîtres spécialisés dans la lutte contre l’échec scolaire, la suppression des deux heures d’enseignement ne sont que des mesures d’économie budgétaires et de vrais choix politiques ! Aussi, les dégradations des conditions d’enseignements ne font que s’aggraver !

- Par ailleurs, les salaires et le pouvoir d’achat des fonctionnaires, donc des enseignants ne cessent de diminuer alors que tout augmente ! Tout cela montre à quel point il est nécessaire de mobiliser massivement pour le 7 octobre !

La CGT Educ Action 94 dénonce la politique gouvernementale au niveau de l’Ecole et de l’ensemble des services publics qui ne sont plus au service du progrès social et de l’accès démocratique de tout à tous !

Par ailleurs, elle invite tous les enseignants à se déclarer grévistes pour lutter contre la restriction du droit de grève ( SMA) !

La CGT Educ Action 94 invite tous les enseignants à se mettre en grève le 7 octobre afin de manifester massivement, à l’appel d la CSI, avec les autres salariés du public et du privé pour un travail décent : pour des services publics de qualité au service de la démocratie et du progrès social, pour une Ecole publique favorisant l’épanouissement de tous et la réussite de chacun, pour des salaires et un pouvoir d’achat décent !

Un cortège d’enseignants partira de Sèvres Babylone à 14H00 pour rejoindre la manifestation à caractère international !


Voir l’appel CGT Educ 94 et SUD section de Champigny

- Voir la circulaire ministérielle sur le SMA


Télécharger et copier le modèle de courrier :

- NON au SMA, se déclarer tous grévistes le 7 octobre sur le site de la CGT Educ Action 93

- Télécharger le tract de la CGT Educ Action 93 : Non au SMA : se déclarer tous grévistes le 7 octobre !


Conseil : L’envoyer par mail à votre IEN en précisant la date ( voir en bas)stipuler en PS que vous allez doubler ce courrier électronique d’un d’un courrier manuscrit !


Modèle de nos camarades de la CGT Educ Action 93 :

Nom et prénom de l’enseignant
Ecole d’affectation et ville

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Le gouvernement a annoncé la suppression de 13 500 postes dont 6000 dans le premier degré.

Les conséquences vont être, entre autres, la réaffectation de 3000 maîtres spécialisés dans la difficulté scolaire, la création des EPEP, la suppression de 4 450 postes aux concours.

Je considère que ces mesures sont destructrices pour le service public et pèseront lourd sur nos élèves.

De plus, notre pouvoir d’achat baisse depuis de nombreuses années. Le recours aux heures supplémentaires ne sauraient en aucun cas être une réponse adaptée voire même décente aux revendications
salariales. Dans le même temps, la nouvelle répartition du temps scolaire désorganise les écoles.

Avec nos organisations syndicales, nous revendiquons, lors de la journée du 7 octobre, des salaires et des conditions de travail décentes. Ils s’opposent aux suppressions massives de poste et à
la précarisation de la fonction publique découlant de la RGPP. De même, nous demandons l’abrogation des décrets DARCOS.

La loi n°2008-790 du 20/08/08 impose « à toute personne exerçant des fonctions d’enseignements dans une école de déclarer au moins 48 H avant la grève son intention d’y participer ».
Je vous informe donc que je suis susceptible d’être en grève le 7 octobre 2008.

Conformément à la loi, je vous rappelle que cette lettre « ne peut être
utilisée que pour l’organisation, durant la grève, du service mentionné
à l’article L. 133-4. Elle est couverte par le secret professionnel. Leur
utilisation à d’autres fins ou leur communication à toute autre personne
que celles qui doivent en connaître est passible des peines prévues
à l’article 226-13 du code pénal. ». (article L 133-5).

Le …. signature