Accueil > Vie de la CGT Éduc’action 94 > Grève dans l’éducation nationale

Grève dans l’éducation nationale

jeudi 15 décembre 2011

Vous trouverez ci-dessous :

- l’appel de la CGT-Educ’action

- l’appel de l’intersyndicale du 2nd degré

d’autres infos à venir

Communiqué de la CGT Éduc’action du 18 novembre 2011 :

Après la grève dans l’Éducation du 27 septembre 2011 et la mobilisation interprofessionnelle du 11 octobre 2011, il est plus que jamais nécessaire de construire un mouvement alliant mobilisation interprofessionnelle et mobilisation d’ensemble dans l’Éducation nationale.

Ainsi le budget voté à l’Assemblée nationale, non seulement, prévoit 14 000 suppressions d’emplois à la rentrée 2012, qui s’ajoutent aux 66 000 depuis 2007, mais les députés ont décidé une diminution supplémentaire de 20 millions d’euros, dont 11 millions destinés aux bourses des élèves et 2 millions destinés aux fonds sociaux.

De plus, le gouvernement tente de mettre en place l’institutionnalisation du clientélisme avec un chef d’établissement dans le second degré seul évaluateur des personnels et ayant dans ses mains leur progression de carrière.

Ça suffit ! Les personnels voient leurs conditions de travail se dégrader de jours en jours, la souffrance au travail qui se développe dans l’Éducation nationale en est la conséquence.

La CGT Éduc’action appelle donc l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, 1er et 2nd degré, à la grève le jeudi 15 décembre 2011.

Projet de décret sur l’évaluation : l’intersyndicale exige le retrait. Grève le jeudi 15 décembre

Les organisations syndicales CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNLC-FO, SUD Education réunies le 17/11/2011dans le cadre d’une intersyndicale du second degré ont condamné unanimement les projets de textes sur l’évaluation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012. Sous couvert d’évaluation, c’est une vision du système éducatif fondée sur la performance individuelle que portent ces projets.

Ainsi dans le second degré, la fin de double évaluation reviendrait à reléguer au dernier plan ce qui constitue le cœur du métier, à savoir le travail en classe avec les élèves dénaturant ainsi profondément les métiers de l’éducation.

Les organisations syndicales CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNLC-FO, SUD Education appellent les personnels dans les établissements à faire connaître les projets ministériels, à se réunir en assemblée générale et à se mobiliser.

Elles sont déterminées à organiser une riposte forte et rapide pour exiger le retrait du projet. Elles appellent à signer massivement la pétition unitaire qui sera mise en ligne dès lundi et ont mis en perspective une grève le 15 décembre des personnels enseignants des 1er et second degré, d’éducation et d’orientation.

Vendredi 18 novembre 2011