Accueil > mastérisation > AG des M1, M2, formateurs et personnels de l’IUFM de Livry-Gargan <P> (...)

AG des M1, M2, formateurs et personnels de l’IUFM de Livry-Gargan <P> Mercredi 5 janvier à 12h

mercredi 5 janvier 2011

UNE SITUATION SCANDALEUSE QUE NOUS NE DEVONS PAS ACCEPTER !

Le master « métiers de l’enseignement » proposé par l’IUFM de Créteil devait comporter un stage en responsabilité pour tous les M2. Il devait être rémunéré 3000 € net les 108 h. Nous apprenons aujourd’hui que les étudiants non admissibles en seront privés. A la place, ils devront, pour que le master soit validé, effectuer un stage de pratique accompagnée d’un mois GRATUIT !

Si nous ne réagissons pas, ce traitement sera aussi celui des M1 l’an prochain !

- les étudiants salariés devront prendre des congés sans solde pour suivre ce stage !

- certains étudiants ont choisi ce master uniquement parce qu’il offrait la possibilité d’une pratique de classe

- d’autres ne se sont même pas inscrits au concours préférant d’abord valider le master

- ce « deux poids, deux mesures » instaure une inégalité de cursus entre les étudiants d’un même master.

M1, M2, formateurs et personnels de l’IUFM : nous sommes tous concernés !

A la situation inacceptable des étudiants non admissibles s’ajoutent celle des étudiants de master 2 tous confondus et celle des PES.

Les étudiants de M2 vivent une année intenable : ils doivent simultanément satisfaire les exigence de chaque UE, préparer les épreuves d’admissibilité ou d’admission, préparer les stages de pratique accompagnée, mener une recherche au niveau d’exigence élevé et assister chaque semaine à environ 30 h de cours !

Les PES quant à eux sont placés devant des élèves sans formation digne de ce nom. Certains sont en grande souffrance.

Cette situation concerne autant les étudiants que les formateurs et personnels de l’IUFM car si ce master s’avérait être une duperie, les étudiants s’en détourneraient et l’avenir de l’IUFM serait très compromis.

M1, M2, formateurs et personnels de l’IUFM, nous vous proposons de nous réunir en

ASSEMBLEE GENERALE

MERCREDI 5 JANVIER à 12H

DANS LE PETIT AMPHI

(Prévoir un sandwich à manger avant).

Que faire ?

Nous soumettrons à l’assemblée générale les propositions d’action suivante, chacun pouvant bien sûr en faire d’autres,

- délégations étudiants, formateurs et personnels de l’IUFM auprès de la direction de l’IUFM, de l’université, de l’Inspection académique et du Rectorat

- liens à établir avec les étudiants et formateurs des autres sites IUFM, avec les syndicats étudiants et enseignants

- constitution d’un noyau d’une dizaine d’étudiants pour organiser la mobilisation

- Modalités d’action : pétitions ? manifestations ? grève ? occupation du site ?

Dès maintenant, débattez au sein de chaque groupe de la nouvelle situation et des réactions qu’il conviendrait d’envisager.