Accueil > mastérisation > Réunion publique « Nos retraites en danger »

Réunion publique « Nos retraites en danger »

mercredi 16 juin 2010

A l’initiative du Collectif Cristolien pour la défense des retraites

Nos anciens se sont battus pour gagner ce droit que le gouvernement remet en cause aujourd’hui.

Il y a URGENCE

Mobilisons nous MAINTENANT, tous ensemble, pour défendre nos retraites ! Travailler plus pour gagner moins ?

Après les contre- réformes de Seguin, Balladur et Fillon, Sarkozy et le MEDEF veulent "réformer les retraites en profondeur". Dans son document d’orientation sur la réforme des retraites, le gouvernement annonce la fin de la retraite à 60 ans et une mini contribution du capital :

- " Augmenter la durée d’activité en reculant après 60 ans l’âge auquel chacun a le droit de prendre la retraite ". Ce choix est présenté comme ferme et définitif !

Nous serions obligés de travailler toujours plus longtemps, pour toucher une pension toujours plus faible.

Alors que le chômage augmente, le travail forcé des seniors se substituera à l’emploi des jeunes. .

C’est ouvrir un boulevard à la capitalisation, basée sur l’épargne individuelle que les banques et les assurances joueront en bourse. Aux Etats-Unis, des milliers de salariés ont vu leurs retraites disparaître avec la crise financière !

La capitalisation n’est pas un complément à la répartition, mais une arme pour la détruire.

- Pour faire avaler la pilule du « travailler plus », le gouvernement annonce "une contribution supplémentaire sur les hauts revenus et les revenus du capital" : une obole symbolique mais encore plus une ARNAQUE.

Le droit a la retraite a 60 ans a taux plein n’est pas negociable. le plan de sarkozy et du medef est inacceptable. Il doit etre rejete.

Leurs prétendues justifications ne sont que des mensonges : le système actuel de retraites par répartition permet depuis 1945 la prise en charge solidaire d’une génération par la suivante. Et ils veulent nous faire croire qu’il ne pourrait plus répondre à la hausse du nombre de retraités !

Ce n’est pas la démographie qui est en question : La France est un pays riche, sa population vit plus longtemps : la réduction du temps de travail et le droit à la retraite 60 ans y participent.

Le développement des richesses produites par notre travail doit permettre d’augmenter les salaires et les pensions sur la durée. Le financement dépend d’abord de l’emploi:100 000 salariés de plus c’est 2 milliards € de cotisation supplémentaire.

C’est une question de répartition des richesses

En une génération, 190 milliards d’euros par an sont passés des salaires aux profits. Les exonérations patronales de cotisations sociales et autres cadeaux fiscaux se montent à 140 milliards d’€ par an. Et on nous parle de 8 milliards d’€ de déficit des caisses de retraites ! Il faut en finir vraiment avec les stock-options, le bouclier fiscal, les niches fiscales au profit des possédants, les scandaleux bonus, les retraites-chapeau etc...

document au format PDF : Collectif de Créteil pour la défense des retraites (premiers signataires) :

Attac Créteil-Bonneuil, CGT Educ’Action, Groupe des Elus Communistes et Citoyens, Fondation Copernic, NPA, PCF, PG, SNUipp-FSU, SUD-PTT, SUD-Santé AP-HP des hôpitaux A. Chennevier et H. Mondor, UFAL.......