Accueil > Vie de la CGT Éduc’action 94 > Champigny 17H15 : rassemblement devant les inspections en solidarité avec nos (...)

Champigny 17H15 : rassemblement devant les inspections en solidarité avec nos collègues et camarades convoqués !

lundi 19 janvier 2009

La CGT Educ 94 sera présente au rassemblement et demande à tous les syndiqués du premier et second degré de Champigny et tous ceux et celles qui le peuvent à participer activement au rassemblement afin d’être solidaires de nos collègues !


Communiqué de SUD et Snuipp :

Les attaques contre deux d’entre nous sont des attaques contre tous les collègues du Val-de-Marne !

Rassemblement départemental

devant les inspections de Champigny

avec le soutien de la FCPE 94

lundi 19 janvier à partir de 17h15

7, rue Roland Martin à Champigny-sur-Marne

(Quartier du Parc du Tremblay – à proximité de la N4

et de la Fourchette de Champigny)

( Voir plan et infos sur Démosphère les RV militants de la RP : ICI)

Solidarité avec deux collègues convoqués par l’inspecteur de la 9e circonscription

Nos collègues, Philippe Barre et Pierre-Yves Bernard, enseignants de CM2 à l’école Joliot-Curie de Champigny-sur-Marne ont fait connaître oralement début janvier à l’IEN de leur circonscription leur intention de boycotter le dispositif des évaluations nationales des élèves.

Par téléphone vendredi 16 janvier, l’inspection départementale leur a fait renouveler leur décision. Fermes dans leurs convictions, nos collègues ont maintenu leurs résolutions. Cet engagement, qui s’inscrit dans le cadre d’une lutte collective et de consignes syndicales, leur vaut d’être convoqués par l’inspecteur de la circonscription, lundi 19 janvier à 17h30.

Initiative intempestive ou zèle d’un supérieur hiérarchique ?

Tentative d’intimidation et/ou pression exercées par l’Inspecteur d’Académie en personne ?

Nous ne disposons d’aucune explication pour l’instant.

Pour autant, il est clair que cette convocation pèse comme une menace sur deux collègues connus pour leur engagement syndical. Dans un contexte de liquidation du service public d’éducation et d’agressions majeures contre l’Ecole primaire, les pratiques arbitraires et l’autoritarisme de l’administration sont encore plus inacceptables. Nous ne supportons plus ce climat délétère et sommes déterminé-e-s à faire valoir une autre façon d’exercer nos missions.

Alors que plusieurs fédérations syndicales se sont adressées à M. Darcos pour différer des évaluations qui mettront d’autant plus en difficulté les élèves que certaines compétences n’auront pas été étudiées en classe, alors que la profession s’oppose à la publication de leurs résultats et à la mise en concurrence institutionnelle des écoles et des élèves, des équipes et des collègues, le Ministère, une fois de plus, a fait le choix de passer en force.


Voir en ligne : Infos le dernier communiqué de la CGT Educ Action de Créteil : Boycott des évaluations de CM2 !