Accueil > Actualités > Une enseignante de 62 ans en passe d’être révoquée pour « insuffisance  (...)

Actualités

Le livre Blanc de Silicani

Une enseignante de 62 ans en passe d’être révoquée pour « insuffisance »

Dépêche Afp

lundi 19 mai 2008, par CGT Educ’Action 94

Une enseignante de 62 ans en passe d’être révoquée pour "insuffisance"

Source : afp

Une enseignante de 62 ans de Seine-Saint-Denis titularisée en 1999 est en voie de licenciement de l’Education nationale pour « insuffisance professionnelle », un fait très rare, a-t-on appris de sources concordantes.

« La procédure de révocation est en cours après quatre rapports d’inspection concluant à une insuffisance professionnelle », a indiqué à l’AFP le directeur de cabinet du recteur, Laurent Petrynka, confirmant une information du Parisien édition de Seine-Saint-Denis.

Thérèse, 62 ans, ancienne secrétaire entrée dans l’Education comme maître-auxiliaire en 1987, était professeur de lettres et histoire au lycée Arthur-Rimbaud à La Courneuve depuis 1999, année de sa titularisation, après avoir réussi le concours exigé.

Pour les syndicats CGT, FO et Snes, ce licenciement est « injuste et scandaleux », « avant tout basé sur des considérations économiques ». Après s’être mis en grève vendredi, ses collègues devaient se réunir mardi pour envisager d’autres actions.

Mercredi dernier, l’enseignante est passée devant le Conseil de discipline du rectorat en vue de son licenciement. L’avis du conseil (neuf voix pour, neuf contre, selon un professeur présent) a été transmis au rectorat, qui a engagé sa révocation. La décision définitive revient au ministre. L’enseignante, suspendue depuis mercredi, n’a pas pu être jointe par l’AFP.

Selon un enseignant présent au conseil, les rapports défavorables à l’enseignante « portaient sur sa gestion de la classe et jugeaient également le contenu des cours trop indigents ».

Les syndicats reprochent au rectorat de n’avoir pas envisagé son reclassement sur un poste administratif. « Le rectorat reclasse beaucoup de personnes déclarées inaptes sur le plan médical ou psychologique mais elle n’entre pas dans cette catégorie », leur répond M. Petrynka, selon qui l’Education nationale n’avait pas cette obligation.

Le licenciement de fonctionnaires pour « insuffisance » a concerné une douzaine de personnes en 2007, selon un bilan donné en avril par le secrétaire d’Etat à la Fonction publique.

Le Livre Blanc sur la fonction publique remis le 17 avril au gouvernement préconise de renforcer l’évaluation des fonctionnaires afin « d’identifier les agents insuffisants de façon répétée ».


Voir le Livre Blanc qui en effet, va préconiser l’identification des agents dits insuffisants !

Aujourd’hui notre collègue.... demain qui ?

Mauvaise évaluations ? Objectif non atteint ? Evaluations élèves insuffisantes ? Trop revendicatif ? Récalcitrant ? Gréviste ?......

Aujourd’hui notre collègue, demain qui ?

Ne laissons pas faire ! Reconduisons les grèves !


SIGNER LA PETITION DE SOUTIEN !

LYCEE ARTHUR RIMBAUD DE LA COURNEUVE. LICENCIEMENT D’UNE ENSEIGNANTE TITULAIRE. Pétition de soutien des personnels du lycée