Accueil > Actualités > Education nationale : évaluations troublantes et contestables pour (...)

Actualités

Education nationale : évaluations troublantes et contestables pour certains élèves de CM2

Communiqué de presse de la CGT Educ Action 94

mardi 20 mai 2008, par CGT Educ’Action 94

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’éducation nationale organise actuellement, des évaluations expérimentales « acquis des élèves en maîtrise du langage et de la langue française ». Les classes concernées ont été « sélectionnées » par la DEPP.. Nous n’aurions rien à dire à cela si les évaluations ne concernaient que les acquis des élèves en matière de maîtrise du langage !

Mais, mais… Voilà :

La DEPP a associé à ces évaluations strictement scolaires un questionnaire élève relatif à la vie privée, familiale, sociale de l’élève… relatif aussi à sa psychologie. En effet, des questions pour le moins troublantes lui sont posées comme : la langue parlée à la maison, avec qui et comment il vit, ce qu’il pense de lui dans sa relation au travail scolaire, ce qu’il pense de la réputation de son école, s’il a été « traité » durant l’année scolaire… si on lui a « craché » dessus, l’état de propreté et entretien de l’école, relations entre adultes, entre élèves, entre adultes et élèves au sein de l’école.

La CGT Educ Action 94 dénonce le manque total de pertinence pédagogique de l’association d’un test de mesure des acquis scolaires avec un test apparent de personnalité ! Nous ne pouvons accepter que les réponses à ce type de questionnaire puissent être croisées et associées aux résultats du bilan des acquisitions des élèves de CM2 en maîtrise de la langue française !

Alors que la fonction publique, et particulièrement le MEN, est victime de suppression de postes pour cause, entres autres, d’économies, la CGT Educ Action 94 dénonce les dépenses faites par le gouvernement en matière d’audits réalisés par de coûteuses sociétés privées (RGPP…) et les dépenses faites par le MEN au sujet d’audits, de mise en place de fichiers informatisés relatifs aux données personnelles des élèves, la mise en place de ce genre d’évaluations qui sont sans lien avec les acquis des élèves !

Compte tenu, entre autres, des antécédents tel le rapport Bénisti, INSERM, la loi de prévention de la délinquance, Base élèves, le fichier dit de Pau…. compte tenu du manque de pertinence pédagogique de ce test et le manque de transparence du MEN ; compte tenu de la volonté du gouvernement de ficher les enfants et leur famille, les adultes en général, la CGT Educ Action 94 invite fortement les enseignants concernés par ces évaluations CM2 à ne faire remplir le questionnaire élèves !

Créteil, le 19 mai 2008


Voir l’article de la CGT Educ Action

"Bilan de fin d’école" : évaluation expérimentale CM2, partie 4, largement contestable ! Et contestable n’est pas le meilleur qualificatif !

Voir dépêche de l’Afp :

CM2 : la CGT Educ’Action dénonce un questionnaire vie privée et psychologie