Accueil > Actualités > Après le 10 mars, poursuivre et amplifier l’action

Actualités

Après le 10 mars, poursuivre et amplifier l’action

déclaration de la Commission Exécutive de l’Union Nationale CGT-Educ’Action

vendredi 11 mars 2005, par CGT Educ’Action 94

Depuis le 7 décembre, l’importance des mobilisations se confirme.

Elles témoignent tant de la réalité des fortes convergences qui existent sur les questions de salaires, d’emploi et de durée du travail que de l’expression du rejet de la politique sociale du gouvernement.

D’autre choix politiques sont possibles.
Le gouvernement doit entendre les salariés et prendre en compte leurs revendications. Si celui-ci semble, pour l’instant avoir abandonné le ton de la pseudo-fermeté - ce qui est à mettre au compte des luttes -, pour la CGT, ces déclarations d’intention doivent être concrétisées.

Pour l’UNSEN-CGT, la poursuite de l’action s’impose.

Dans ce cadre et avec le souci de recherche de convergences, notamment dans l’Education, avec les jeunes et les parents pour revendiquer l’abandon du projet de loi d’orientation et l’ouverture de négociations pour la transformation du système éducatif, ce qui implique des moyens budgétaires supplémentaires,

- la Commission exécutive de l’UNSEN-CGT appelle les personnels à décider ensemble de s’inscrire dans l’action le 15 mars, y compris par la grève(1) . Etre présents aux côtés des lycéens, c’est revendiquer ensemble sur des objectifs communs.

- S’inscrit dans la recherche de nouvelles actions nationales convergentes, tant au niveau de l’Education qu’au plan interprofessionnel. Elle réaffirme l’importance du 19 mars .

- Propose qu’un appel national des organisations des personnels de l’Education nationale, des lycéens, des étudiants, des parents marque une nouvelle étape de manifestations.

(1) Un préavis de grève est déposé à cet effet.

Commission exécutive UNSEN-CGT,
Montreuil, le 11 mars 2005