Accueil > Actualités > "Bilan de fin d’école" : évaluation expérimentale CM2, partie 4, largement (...)

Actualités

CGT Educ’Action 94

"Bilan de fin d’école" : évaluation expérimentale CM2, partie 4, largement contestable !

Et contestable n’est pas le meilleur qualificatif !

jeudi 15 mai 2008, par CGT Educ’Action 94

Dernière mise à jour ( 04/06/08)

- Voir la question au gouvernement sur cette question et d’autres de la Sénatrice de Paris, Mme Nicole Borvo Cohen-Seat

Remise à jour du 27 mai :

- Le ministère a demandé aux enseignants de ne pas faire remolir le questionnaire des évaluations CM2 le livret 4 " questionnaire élèves", c’est un premier pas, mais qui est insuffisant pour la CGT Educ Action : destruction et réponses aux questions posées !

Voir l’article : Evaluations expérimentales CM2 : retrait par le ministère de l’éducation nationale du questionnaire élèves dangereux et pédagogiquement contestable ! La mobilisation paie !

Voir le communiqué de presse de la CGT Educ Action Académie de Créteil a propos du retrait Evaluations dangereuses CM2 : recul du ministere de l’ Éducation, le retrait est - il suffisant ?


Information du 20 mai : L’école Jean Vilar à Villejuif a été retenue pour l’évaluation CM2. Nous vous tiendrons au courant sur ce site des prises de position de l’association de parents, du conseil des maîtres.

Voir les réponses d’enseignants à ce sujet : cliquer ICI


Article du 15 mai 2008

Alors que la Fonction Publique et particulièrement le ministère de l’Education Nationale subissent des attaques violentes tant sur le fond que sur la forme, pour cause, nous dit le gouvernement, entres autres de "manque d’argent de l’état" ( " Les caisses sont vides", nous fait-on croire ! Ce n’est certainement pas à la CGT que nous le pensons ! ) l’Etat organise sans culpabilité aucune des audits ( RGPP et tout le reste) réalisés par de coûteuses sociétés privées, des systèmes de fichages onéreux, des enquêtes et contre enquêtes dangereuses !

Après le "Pannel des 35 000", et la cohorte "Elfe", la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance ) organise une nouvelle évaluation très ÉTRANGE ( partie 4 particulièrement) : " Bilan de fin d’école". Cette évaluation s’adresse à certaines classes sélectionnées de CM2. Elles seraient préparatoires aux évaluations bilan de 2009 ( voir BO spécial N° 2 p 23, Thème 8 du 20 mars 2008 relatif au Programme des opérations statistiques). Attention dans ce BO, p 23, il est aussi question en 92A de l’expérimentation d’un dispositif d’évaluation-bilan des compétences générales des élèves en fin de collège préparatoire aussi aux évaluations 2009 ( lancement des opérations en mai 2008). Pour l’instant nous n’avons pas trouvé l’évaluation expérimentale fin de collège.

L’évaluation CM2 comporte plusieurs parties :

- Lecture ( texte et questions ) plus pour certains élèves des classes sélectionnées une passation de lecture sur support électronique ( voir circulaires numéro 1 et numéro 2) voir B.O. spécial Programme des opérations statistiques, n°2 du 20 mars 2008.

- Outils de la langue

- Production écrite

- Et la fameuse partie 4 : questionnaire enfant !

Les enseignants reçoivent un colis dans lequel se trouve le necessaire à la passation ! Les enseignants n’ont pas à effectuer de corrections. Ils doivent tout renvoyer à la DEPP... qui doit certainement sous traiter les corrections via une société privée...

Il serait très instructif de savoir combien cette opération coûte au ministère !

Troublante est la quatrième partie : exemples de questions aux élèves... où vous verrez que la DEPP et ses amis qui ont réalisé le questionnaire, n’ont aucun complexe !

1- La situation familiale de l’enfant et son intimité

- " tu es né en France ? Ta mère ? Ton père ?",

- langue parlée à la maison....

- D’habitude qui vit avec toi à la maison ? Ta mère, une autre femme qui joue le rôle de ta mère ( belle mère) ? Idem pour le père !

Du déjà vu... déjà combattu ! ( Bénisti, Inserm... Pau, Base élèves...)... Par tous les moyens l’état tente !

2- Ce que pense l’enfant des devoirs à la maison

3- Ce que pense l’enfant de ce qu’il fait en classe

- "en classe, je travaille parce que j’aurai honte de moi si je ne travaillais pas " Idem pour réponse aux questions de l’enseignant...

- " je suis calme, je bouge beaucoup... je n’aime pas travailler dans le bruit"

- "en classe je travaille parce que je n’ai pas envie que mon enseignant me crie dessus "...." je réponds aux questions parce que je veux qu’il me dise des choses gentilles après...."

4- Ce que l’enfant pense du climat de l’école et des élèves :

- état de propreté et entretien de l’école, relations entre adultes,
entre élèves, entre adultes et élèves.....( Pas de scrupules pour la DEPP)

- réputation de l’école : très mauvaise, mauvaise, bonne....( Oui, ils osent !)

5- Problèmes rencontrés par l’élève au cours de l’année scolaire 2007/2008 :

- "On t’a insulté verbalement, autrement dit, on t’a traité" ; " tu t’es retrouvé rejeté et exclu par un groupe..." ; " Certains élèves ont dit du mal de toi, à d’autres, dans ton dos"...." Certains élèves t’ont agressé physiquement....craché dessus, immobilisé... en te faisant du mal".... et la question de la menace : " .... menacé de te faire mal si tu ne leur donnais pas ce qu’ils exigeaient..."

6- Et ce n’est pas fini : ensuite il est question des séances de français, organisation.....pédagogie... etc....Activités hors de l’école, et leçons... devoirs ( encore !)

Pour le moins surprenante la partie 4 ! Non ?

Enfin, surprenante n’est pas le mot... car après le rapport Bénisti, le rapport INSERM, la loi de prévention de la délinquance, Base élèves, le panel des 35 000, la cohorte "Elfe", le fichage sauvage de Pau, les mails aux écoles d’une académie de l’Est de la France.... la chasse aux enfants et leur famille sans papiers, les nouveaux programmes, la réforme de l’école, les stages de rattrapages, les suppressions de postes dans le second degré, la généralisation du Bac Pro 3 ans, la suppression d’options, de BEP, l’anéantissement du service public de l’Education Nationale... de tous les services publics et tout le reste... nous ne pouvons pas être surpris....

La volonté de fichage, de contrôle est là....

La CGT Educ Action 94, à l’instar d’autres syndicats d’enseignants des Pyrénées Atlantiques dénonce cette pseudo évaluation " Bilan de fin d’école". Elle semble être dangereuse, nuisible. Tous ces questionnaires le sont ! Peut-être aujourd’hui plus qu’hier ! ( voir article CGT Educ’Action 94 : Du fichage des enfants et des adultes à l’anéantissement insidieux des libertés publiques : un contrôle dangereux et généralisé des populations )

Nous ne savons pas pour l’instant si de telles évaluations se réalisent sur le département et ou l’académie ! ( INFOS 17/05/08 : à priori il y en a !!!!)

Nous vous invitons à nous faire parvenir les informations relatives à ce dispositif expérimental si vous êtes concernés, si votre école ou votre collège l’est !

S’il n’était pas réalisé par le MEN, dont on ne doute pas des compétences et de l’éthique, on pourrait croire que ce questionnaire a été fait par d’obscures organisations dont on ne citera certainement pas le nom.... mais dont l’élément porteur pour recruter est basé sur certains mêmes critères ( victimisation.. .. bonheur/malheur... espoir/désespoir...honte/fierté... passivité/agressivité....et autre variations de l’état psychologique des individus...).

En tout état de cause, la CGT Educ’Action 94 invite fortement les collègues des écoles à refuser de faire remplir par les élèves la partie 4 de ces évaluations !

Pour le reste ( bilan de compétences) ....analyse ultérieure !


LIRE LA LETTRE DE LA CGT EDUC ACTION À L’INSPECTEUR D’ACADEMIE AU SUJET DE CES ÉVALUATIONS :

Evaluation bilan expérimentales DEPP des acquis des élèves de CM2 en maîtrise de langage et de la langue française ?

VOIR LE COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CGT EDUC ACTION 94 DU 19 MAI :

Education nationale : évaluations troublantes et contestables pour certains élèves de CM2


Voir les autres articles en lien sur le site : fichage, enquêtes et autres ....

- Rapport Bénisti, INSERM, Base Elèves, fichiers de police, Immigration, Rétention de Sûreté ....Du fichage généralisé des enfants et des adultes à l’anéantissement insidieux des libertés publiques : un contrôle méthodique et dangereux des populations ! Dérives sécuritaires d’un Etat... par la CGT Educ’Action 94. jeudi 15 mai 2008

- L’enfant, l’adolescent serait-il devenu un danger pour les gouvernements depuis 2002 ? Commission Varinaud, fichage, enquêtes sur les enfants ! vendredi 30 mai 2008

- Enquêtes et fichages. "SAGE" a disparu : Thriller à l’INSERM et à l’Education nationale ! La récidive est consommée ! Mais à qui profite le crime ? Mercredi 4 juin 2008