Accueil > Actualités > Le « nouveau management de la sécurité » à l’épreuve : délinquance et activité (...)

Actualités

Un article de Laurent Muchiellli

Le « nouveau management de la sécurité » à l’épreuve : délinquance et activité policière sous le ministère Sarkozy ( 2002-2007)

Et autres informations en lien

mercredi 7 mai 2008, par CGT Educ’Action 94

Le "nouveau management de la sécurité " à l’épreuve : délinquance et activité policière sous le ministère Sarkozy ( 2002-2007)

La revue en ligne Champ penal publie ce jour une analyse de Laurent Mucchielli portant sur le bilan de Nicolas Sarkozy au ministère de l’Intérieur 2002-2007

Laurent Mucchielli, « Le « nouveau management de la sécurité » à l’épreuve : délinquance et activité policière sous le ministère Sarkozy (2002-2007) », Champ pénal, Champ pénal / Penal Field mis en ligne le 28 avril 2008. URL : http://champpenal.revues.org/document3663.html. Consulté le 7 mai 2008.

Laurent Mucchielli, sociologue, directeur de recherches au CNRS, dirige le Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP).

Résumé

À la suite des élections présidentielles et législatives de 2002, Nicolas Sarkozy a été nommé ministre de l’Intérieur et, durant le quinquennat de Jacques Chirac (2002-2007), il a occupé ce poste durant plus de trois ans et demi.

Durant cette période, il a voulu introduire un « nouveau management » et imposer aux policiers et aux gendarmes une « culture du résultat ».

C’est ce management et cette culture qui ont, selon lui, permis de constater cinq ans plus tard une forte baisse de la délinquance ainsi qu’une nette amélioration de la mobilisation et des performances des forces de l’ordre, ceci expliquant cela.

Ces deux constats et cette proposition d’explication de l’un par l’autre sont ici soumis à vérification. Les résultats conduisent à contester en grande partie le bilan officiel du gouvernement.

Du coup, l’analyse fait retour sur la nature de ce « nouveau management » et en esquisse un autre bilan.

LIRE LE TEXTE INTEGRAL Document à lire !!!!!


Voir aussi sur Claris

 :

Revue Claris N° 4, mars 2008 : La municipalisation des politiques de sécurité

( article publié sur notre site lien base élèves : Municipalisation de la prévention de la délinquance et généralisation du fichier « base
élèves » : éducation ou fichage ? (page 22)
Par Manuel Boucher)

L’élection municipale des 9 et 16 mars 2008 n’est probablement pas la première marquée par les questions de sécurité. En 2001 la problématique sécuritaire était déjà au cœur des débats locaux et nationaux. Pour autant cette élection marque certainement un tournant. Pour la première fois de manière aussi évidente certaines équipes municipales, à nouveau candidates, doivent présenter le bilan de leurs actions en la matière.

En 1999, 60 communes étaient dotées de dispositifs de vidéosurveillance, elles sont aujourd’hui plus de 600. En ce qui concerne les policiers municipaux leur nombre a été multiplié par 3 en 20 ans (plus de 17000 actuellement) . Quant au coût les communes consacrent entre 2% et 6% de leur budget aux dépenses de sécurité .

Concrètement les trois quart des habitants des communes dotées d’une police municipale consacrent 23 euros par an et par habitant à ce seul service. Enfin, et à titre d’exemple, la création d’une police municipale de 5 agents coûte, équipements et véhicules compris, près de 70000 euros par an.

On comprend dès lors vu l’importance des coûts que l’élection municipale de 2008 soit l’heure des bilans coût-avantage pour nombre d’équipes.

Les analyses proposées ici par Virginie Malochet et Eric Heilmann sont notre contribution à ce bilan. (lire la suite)


Sur ce sujet voir articles sur notre site :

- Un film à voir. Le flicage Base élève : Nous ne sommes pas un numéro et articles liés Base élèves

- Appel à l’initiative du collectif contre la rétention de sûreté
Appel du 20 mars 2008 demandant l’abolition de la rétention de sûreté

A VOIR ABSOLUMENT LE FILM : Rétention de Sûreté, Une peine infinie : Réfutations III (68’) où il est aussi question de Base élèves....