Accueil > Actualités > APPEL CGT-SUD-CNT A LA GREVE DANS LE PREMIER DEGRE LE 10 AVRIL

Actualités

Construire un front commun et solidaire !

APPEL CGT-SUD-CNT A LA GREVE DANS LE PREMIER DEGRE LE 10 AVRIL

jeudi 3 avril 2008, par CGT Educ’Action 94

Petit mot de la CGT Educ’Action 94 :

Vous trouverez ci dessous l’appel à la grève commun SUD Education Créteil, CGT Educ’Action94 la CNT.

Nous espérons qu’un communiqué plus large verra le jour pour entrer dans l’action avec le second degré.

Toutefois, nous préférons lancer dès aujourd’hui cet appel commun ...

DATE DU 10 AVRIL CONFIRMEE SUITE A L’AG DES ETABLISSEMENTS IDF DE CE SOIR

Nous vous invitons à participer à la journée nationale du 12 avril à Paris

ATTENTION : NOUS APPRENONS QU’UN ENSEIGNANT DE LA CGT EDUC’ACTION 93 A ETE ARRETE LORS DE LA MANIF DE CET AM !

VOIR COMMUNIQUE PRESE FERC CGT


APPEL CGT-SUD-CNT A LA GREVE DANS LE PREMIER DEGRE LE 10 AVRIL

Parce que nous sommes convaincus que seul un front commun et solidaire des enseignants du premier et second degré face aux attaques meurtrières du gouvernement contre l’école, les élèves, nos missions et plus généralement le service public peut aboutir !

Parce que nous sommes convaincus que l’avenir de nos élèves dépend de l’avenir du service public en France !

Parce que nous sommes convaincus que malgré les effets d’annonce visant l’anéantissement de l’échec scolaire, les projets du gouvernement pour l’école (1° et 2nd degré), pour le service public en général ne sont porteurs que de discrimination et d’injustice sociale, d’exclusion !

Parce que l’AG 94 du 2 avril a demandé le ralliement des enseignants du premier degré aux luttes des collègues du second degré, des lycéens, étudiants et parents mobilisés seuls depuis déjà trop longtemps !

LA CGT EDUC’ACTION 94, SUD EDUCATION Créteil, LA CNT appellent les enseignants à se mettre en grève le jeudi 10 avril 2008 :

Pour :

- Une école démocratique et de justice sociale : une école qui ne peut être la courroie de transmission des politiques d’exclusion sociale !
une autre formation des enseignants,

- La défense de l’école maternelle qui favorise le développement de l’enfant,

- La scolarisation des enfants dès 2 ans pour les familles qui le souhaitent,

- L’abaissement des effectifs dans les classes : pour l’augmentation des postes d’enseignants aux concours (remplacement, ouverture de classes..), et pour une augmentation des postes spécialisés dans toutes les disciplines (Rased…,)

- L’augmentation du nombre de médecins scolaires, AS...
une scolarisation respectueuse et adaptée des élèves handicapés selon les besoins de chacun, donc pour une augmentation du nombre des enseignants spécialisés,

- Une réduction du temps de présence élèves : pour du temps de concertation inclus dans le temps de travail,

- La suppression des décharges de direction par les collègues en stage filés..(PE2),

Contre :

- Une politique régressive et répressive au service de l’exclusion et de la discrimination sociale,

- Le projet de décret modifiant le décret de 91 définissant les obligations de service des enseignants, le relevé de conclusion, les stages de remise à niveau CM1/CM2 : des projets qui ne répondent en rien à l’échec scolaire mais qui vont à terme détruire les missions RASED, les RASED,

- La suppression des 11 200 postes à l’E.N dont 8330 postes d’enseignants et l’augmentation des heures supplémentaires !

- La suppression des moyens soutien lecture dans les écoles,
les conclusions de la commission Pochard, du démantèlement de la fonction publique, de la suppression de la garantie d’emploi pour les fonctionnaires, de la précarité ; titularisation des précaires.

- Base élèves et le fichage social !

- Le plan espoir « Banlieue » de Sarkozy, qui anéanti encore plus l’école publique,

- La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) et la révision des statuts de la fonction publique

ET TOUT LE RESTE : GO !