Accueil > Actualités > Repères revendicatifs - GRETA

Actualités

Repères revendicatifs - GRETA

mardi 15 février 2005, par CGT Educ’Action 94

La loi sur la validation des acquis de l’expérience (VAE) donne de nouvelles perspectives très attendues pour le service public de ForRepères revendicatifs - février 2005
mation continue et professionnelle. Cela doit contribuer au développement des missions des GRETA .
Les exigences de cette mission de formation demandent une évolution profonde de l’offre, de la qualité, de la diversité de formation, une amélioration importante du fonctionnement des GRETA et une prise en compte des difficultés nouvelles rencontrées par les personnels dans l’exercice de leur fonction.

La situation des GRETA est très dégradée : réduction de leur activité ou fermeture, ce qui entraîne le non renouvellement des contrats des personnels ou la baisse de leur service. Renforcement de la précarité et de la flexibilité sont devenus courants.

Ces difficultés tiennent au mode de fonctionnement et à la structure des GRETA qui, même s’ils sont investis d’une mission publique, inscrivent leur action dans une logique d’entreprise et de concurrence avec le secteur privé.

Une articulation avec les autres secteurs de formation continue et professionnelle au service public (AFPA, université, ...) devient indispensable.
Les missions de chacun doivent être précisées
complémentairement dans une structure publique de formation professionnelle.
Il est urgent d’ouvrir une large réflexion dans nos instances fédérales.

Nous revendiquons pour cela :
- La mise en cohérence de la structure et de son financement.
- Une identité comptable à part entière.
- Un personnel de direction spécifique.
- L’intégration de tous les personnels précaires sans concours.
- L’arrêt des licenciements.
- Un statut de fonctionnaire, ce qui implique la budgétarisation des postes.

Toute titularisation doit offrir aux nouveaux titulaires la possibilité de conserver un poste au sein des GRETA.