Accueil > Actualités > Le mouvement des lycées de Champigny et Villiers se poursuit

Actualités

Actions locales

Le mouvement des lycées de Champigny et Villiers se poursuit

mardi 18 mars 2008, par CGT Educ’Action 94

Après la grève et le blocage du lycée Louise Michel vendredi 14 mars, suivi dans l’après-midi et le samedi matin par le blocage du lycée Marx-Dormoy,

après le succès du rassemblement à l’appel des parents et enseignants de trois lycées (voir appel) qui a réuni 350 personnes (élèves pour moitié, parents, enseignants, membres du nouveau Conseil Municipal de Champigny, retraités CGT...)

l’action s’est poursuivie aujourd’hui : poursuite du blocage de Louise Michel et de Marx-Dormoy (où l’AG des élèves a voté la poursuite à 99 voix pour, 34 contre et 2 abstentions), début de blocage à Langevin-Wallon, rassemblement au rectorat de près de 200 personnes. Une audience a eu lieu mais n’a donné aucun fruit ! Au contraire, les documents préparatoires au Comité Technique Paritaire qui aura lieu vendredi annoncent des chiffres de suppressions de postes plus élevés (16 à Langevin, 11 à Louise Michel, 3 à Marx-Dormoy)

Avant cette audience, nous apprenions que les élèves du lycée Champlain avaient démarré une manifestation.

Demain, 18 mars, les lycéens devraient poursuivre leur action tandis que les enseignants se réunissent pour s’inscrire dans l’appel national à la grève (voir tract de l’Union Nationale CGT-Éduc’Action)

intervention de l’Union Locale CGT lors du rassemblement du 15 Mars

- fermeture de classes
- suppressions de postes d’enseignants, mais aussi de personnels d’éducation
- transformation de la formation professionnelle passant de 4 à 3 ans pour le bac pro

les élèves, les parents, les personnels des lycées de Champigny et Villiers ont fait leur choix : celui de ne pas laisser faire ! Ils avaient voulu aussi impliquer la population dans ce rassemblement et notre nombre montre que c’est une réussite.

Les sections de la CGT-Éduc’Action et l’Union Locale des syndicats CGT soutiennent et s’engagent dans les initiatives des derniers jours et ce rassemblement, parce que l’Éducation est à tous : salariés des entreprises locales, habitants des villes de Champigny et de Villiers, ce qui se passe dans les lycées nous concerne.

Ensemble, nous voulons pour les jeunes de nos villes et leurs familles :
- garantir la diversité des choix de formation, des options
- garantir un parcours et une pédagogie adaptés à chaque élève
- garantir un haut niveau de formation et de qualification pour favoriser l’emploi, pour améliorer la formation continue

Cette initiative n’est pas la dernière :

- dès lundi, les blocages des lycées se poursuivent

- mardi 18 mars a lieu une grève des personnels à l’appel de l’intersyndicale nationale CGT, FO, FSU, SUD

- les établissements de Seine-Saint-Denis souhaitent poursuivre cette grève le 20 mars

- le 29 mars auront lieu des manifestations pour les retraites avec la CGT et la FSU

- le 4 avril, un rassemblement départemental contre le fichage des élèves à l’appel de la FCPE, des syndicats de l’Éducation, la Ligue des Droits de l’Homme.

Le Printemps revient, continuons le combat.

Télécharger l’intervention de l’UL CGT de Champigny et le communiqué des profs de Max Dormaoy