Accueil > Actualités > La CGT à Bamako avec les travailleurs maliens expulsés !

Actualités

La CGT à Bamako avec les travailleurs maliens expulsés !

mardi 11 mars 2008, par CGT Educ’Action 94

Les 15 et 16 mars 2008, l’association malienne des expulsés (A.M.E.) organise deux journées de rencontre à Bamako pour donner la parole aux travailleurs du pays, migrants expulsés ou refoulés.

La Confédération Générale du Travail (CGT) et l’Union Départementale CGT de Paris participeront à ces deux jours de travaux.

Au lendemain du succès de la grève des cuisiniers du restaurant « La Grande Armée » à Paris, à deux pas de l’Arc de Triomphe, qui a permis la régularisation de sept cuisiniers, la CGT, en se rendant à Bamako, apporte son soutien militant à celles et ceux qui, bien que victimes de la politique anti-immigrés du gouvernement français, continuent la lutte. Lors de ces journées, la CGT dénoncera la politique dite « d’immigration choisie » basée sur l’expulsion massive de travailleurs immigrés, sur le pillage des compétences et la mise en place annoncée de quotas.

Dans cet ordre d’idée, un accord avec le gouvernement malien, du type de celui qui vient d’être signé avec le gouvernement sénégalais, représenterait une aide directe à la mise en œuvre de cette politique et irait contre les intérêts des travailleurs maliens en France et des populations maliennes.

La CGT proposera une politique de gestion des flux migratoires reposant sur la libre circulation des personnes, l’égalité d’accès des travailleurs à l’emploi quelle que soit leur nationalité, l’égalité de traitement et une vraie politique d’aide au développement.

A son retour de Bamako, la délégation CGT rendra compte des travaux de ces journées à l’initiative « Migrants : salariés à part entière ! » organisée le 28 mars, à Montreuil, au siège de la confédération.

CGT, 10 mars 2008