Accueil > Actualités > POUR LA CGT LE COMPTE N’Y EST TOUJOURS PAS !

Actualités

Communiqué des organisations CGT de la Fonction Publique : UGFF, SANTE, FAPT, SERVICES PUBLICS

POUR LA CGT LE COMPTE N’Y EST TOUJOURS PAS !

Négociations salariales : pouvoir d’achat ....

mardi 19 février 2008, par CGT Educ’Action 94

Après les fortes journées de grève unitaires et au bout de nombreuses heures de négociations dans la nuit du 18 au 19 février, pour la CGT, les principales revendications ne sont toujours pas satisfaites.

Certes, après l’avoir écartée durant des mois, les Ministres en charge de la Fonction publique ont été contraints d’accepter une augmentation de la valeur du point. Certes encore, une mesure dite « de garantie du pouvoir d’achat » va être mise en œuvre pour plusieurs centaines de milliers d’agents – des 3 versants de la Fonction publique – qui tournera en moyenne autour de 700 euros. Certes enfin, la reconstruction de la grille indiciaire est désormais à l’ordre du jour.

Mais, la revalorisation de la valeur du point – 0,5% au 1er mars et 0,3% au 1er octobre – est notoirement insuffisante et n’assure pas le maintien du pouvoir d’achat pour tous en 2008. La « garantie » s’effectuerait par le biais d’une mesure indemnitaire et n’apporterait donc pas de solution pérenne.

En ce qui concerne les autres volets – qui n’avaient pas tous vocation à être intégrés dans une négociation salariale – des points positifs existent, d’autres suscitent des réserves, voire de francs désaccords.

Au total, pour la CGT, le compte n’y est toujours pas.

Cependant, notre organisation syndicale veut, sur un sujet aussi important, prendre le temps de la consultation de ses syndicats, des militantes et militants, et des personnels avant de donner son avis définitif sur le relevé de décisions.

En tout état de cause, la page des salaires et de la grille indiciaire n’est pas close avec la séance d’hier soir.

Par tous les moyens, nous continuerons à porter nos exigences, en particulier lors des prochaines négociations prévues au début du printemps.

Montreuil, le 19 février 2008
5H15