Accueil > Actualités > CAE : appel des établissements au rassemblement du 12 décembre (...)

Actualités

Personnels des établissements et intersyndicale en lutte !

CAE : appel des établissements au rassemblement du 12 décembre !

La CGT Educ’Action 94 au coeur de l’action !

dimanche 16 décembre 2007, par CGT Educ’Action 94

SOLIDARITE AVEC NOS COLLEGUES EN FIN DE CAE dans l’éducation nationale

POUR UN EMPLOI STATUTAIRE A CONTRAT A DUREE INDETERMINEE ET UN SALAIRE DECENT

RASSEMBLEMENT DEVANT LE RECTORAT DE CRETEIL

MERCREDI 12 DECEMBRE 2007 A 16 H

Après 3, 5, 7 années de travail dans nos cités scolaires, plusieurs collègues (Marie-Rose, Fatiha, Michèle, Zohra, …) qui occupaient à la rentrée un emploi précaire, un CAE ( Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi, soit 20 heures par semaine pour à peine 600 E par mois) voient arriver la fin de leur contrat de travail d’ici la fin de l’année 2007.

De la précarité à la misère du chômage, voilà le destin programmé, de nos collègues, par les instances gouvernementales depuis déjà plusieurs années.

Un grand nombre d’établissements scolaires souffrent d’un déficit important de personnels de surveillance, d’entretien, d’administration et de vie scolaire. Cette carence entraîne une surcharge de travail pour nos collègues : leurs conditions de travail se détériorent et ils regrettent de ne pas avoir les moyens de remplir au mieux leurs missions.

De plus, comme ce déficit se traduit par un moindre nombre d’adultes présents dans les cités scolaires, il aggrave le manque de repères qui affecte certains de nos élèves, dont les comportements souvent difficiles à contenir posent parfois de sérieux problèmes de sécurité.
Outre que le départ de nos collègues en CAE aggrave ce déficit en personnels, la situation qui leur est imposée est humainement inacceptable et nous amène à réagir : nous avons besoin de leur présence, de leurs compétences, et nous ne nous résignons pas à l’idée de les voir brutalement remerciés alors que certains d’entre eux se dévouent depuis plusieurs années à notre communauté éducative, nous ayant montré leurs mérites et leur efficacité.

Si l’on en croit l’intitulé de ces "Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi", ils devraient avoir pour objectif de déboucher sur des emplois stables à durée indéterminée. Or, ce sont précisément de tels emplois qui pourraient couvrir durablement les besoins structurels de nos établissements.

Nous ne devons pas accepter le départ de nos collègues comme une fatalité.

Réunis en assemblée générale, l’Intersyndicale et les personnels du Lycée Maximilien PERRET et du Collège LANGEVIN d’ALFORTVILLE, du Lycée Guillaume APOLLINAIRE à THIAIS, de DARIUS MILLAUD au KREMLIN-BICÊTRE, La SOURCE à NOGENT, exigent le maintien de l’emploi de ces collègues qui ont tant apporté et donné à leur communauté éducative. Ils demandent sans attendre leur recrutement définitif en transformant ces emplois en emplois statutaires à contrat à durée indéterminée.
L’INTERSYNDICALE (CGT EDUC’ACTION , FSU - SNES, SUD, CNT, SNCL )

ET LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS

 :

Lycée Maximilien PERRET et Collège LANGEVIN à ALFORTVILLE,
Lycée Guillaume APOLLINAIRE à THIAIS, Lycée Darius MILLAUD au KREMLIN-BICÊTRE, Lycée La SOURCE à NOGENT.