Accueil > Actualités > Ecole primaire : réformes et service minimum pour 2008 ?

Actualités

Ministère et accords

Ecole primaire : réformes et service minimum pour 2008 ?

Les dépêches de l’AEF !

mardi 13 novembre 2007, par CGT Educ’Action 94

Alors que Darcos annonce le 6 novembre sur une radio qu’un accord sur le service MINIMUM à l’école primaire sera envisageable avec les partenaires sociaux dès 2008, il signe le 8 novembre un ’protocole de discussion’ sur la REFORME de l’école primaire avec deux syndicats du premier degré (Snuipp-FSU, SGEN- CFDTet le SE-UNSA), et ce à quelques jours de la grève massive du 20 novembre 2007 !

Outre les propos sur le service minimum, il est interpellé par un Sénateur sur l’école maternelle et... sa réponse"l’accueil des enfants de moins de trois ans ne peut consister uniquement en une scolarisation dans les formes traditionnelles". Il a précisé que son "sentiment sur cette question a évolué" et qu’il n’est "pas sûr que la scolarisation précoce soit toujours avantageuse". "Les évaluations à l’entrée en cours préparatoire mettent en évidence un effet très légèrement positif de la fréquentation précoce de l’école, mais pour les seuls élèves scolarisés en ZEP", a-t-il ajouté.

Mais qu’en penser ?

Qui sont les partenaires sociaux dont a parlé Darcos sur Radio Classique ?

Nous souhaitons que les concordances de dates ne soient que du pur hasard !

Nous nous posons toutefois la question suivante : comment Darcos peut envisager à l’heure actuelle qu’ un accord sur le service minimum à l’école primaire serait envisageable dès 2008 ?

Nous ne serions pas obligés de faire ’cours’, mais notre service minimum consisterai uniquement à ’garder’ les élèves !

Ben voyons !

Nos missions de service public seraient-elles résumables à de la garde, pour Darcos ?

Imaginons donc la situation des enseignants du premier degré si les EPEP entrent en fonction ? Faire du LIEN entre chaque annonce, entre chaque projet de loi, entre chaque non concertations .... et nous aurons une vision précise de ce que ce gouvernement veut faire de nos écoles !

Ne gardons personne ! Nous ne sommes pas dans des EPM (Etablissements pour Mineurs) !

A l’inverse, utilisons la grève ! Refusons de garder !

Refusons la restriction des droits !Celui du droit à léducation, celui du droit de grève !

Il faut une réforme de l’école, mais une réforme révolutionnaire !

Comme on ne peut pas compter sur le gouvernement pour en faire une,
grévons pour construire une école révolutionnaire : une école de justice sociale, une école qui ne sera plus la courroi de transmission d’une société libérale, où chacun aura le droit à l’éducation, sans exclusions au droit à l’éducation !

La CGT Educ’Action a déjà réagi à l’annonce de Darcos sur l’école maternelle et le service minimum à l’école primaire....quant au reste ?

Réaction en cours de préparation.... attendons informations précises !