Accueil > Actualités > enseignants dans la grève générale - adhésion dans la région centre - plus de (...)

Actualités

Grève générale au Portugal le mercredi 30 mai

enseignants dans la grève générale - adhésion dans la région centre - plus de 10.000 professeurs en grève

communiqué du SPRC* - FENPROF

mardi 5 juin 2007, par CGT Educ’Action 94

L’adhésion des enseignants et des fonctionnaires des écoles dans la Grève Générale a été forte et marquée par de nombreux exemples d’écoles fermées à tous les niveaux d’éducation et d’enseignement.

L’attaque faite par le gouvernement contre l’administration publique, avec la constante modification des cadres légaux qui définissent les politiques de carrières et les cadres du personnel, a suscité une grande réaction de protestation des professeurs et des non enseignants.

Le mécontentement croissant vis-à-vis de ce gouvernement amène aujourd’hui les travailleurs à exiger un inévitable changement de politiques. Les travailleurs sont préoccupés de leur avenir et, dans le cas de l’Éducation et de l’Enseignement, de la menace surnuméraire et de la précarisation croissante de l’emploi et du chômage qui affecte non seulement les jeunes enseignants, mais aussi les professeurs de tous les âges et de toutes les régions du pays, ceci renforcé par la fermeture et la fusion d’établissements d’éducation et d’enseignement.

Mais d’autres aspects affectent et justifient l’adhésion des enseignants et des éducateurs : le blocage et le gel des progressions et des promotions de carrière, le vol du temps de service, la stratification et la fragmentation de la progression de carrière des enseignants, l’augmentation de la charge horaire et du travail des enseignants, les illégalités commises avec les concours dans les deux dernières années, la perte de pouvoir d’achat, la réduction réelle des salaires, la dégradation sociale et la dépréciation professionnelle des enseignants portugais, perpétrée par le ministère de Lurdes Rodrigues, ainsi que l’aggravation des conditions de départs à la retraite avec l’augmentation du temps de service, de l’âge et des remises, entre autres aspects.

Malgré la peur qu’on a essayé d’installer dans l’administration publique avec l’identification individuelle des travailleurs en grève, avec la menace de procédure disciplinaire sur les Conseils exécutifs qui n’accompliraient pas les instructions du gouvernement, l’adhésion des enseignants révèle la détermination et compréhension de ce qui pourrait être en cause dès le début de la prochaine année scolaire.

* SPRC : Syndicat des Professeurs de la Région Centre

site de la FENPROF - site du SPRC