Accueil > Actualités > Les itinérants du Val de Marne ont gagné dans la bataille pour une (...)

Actualités

Les itinérants du Val de Marne ont gagné dans la bataille pour une affectation régulière et transparente.

mardi 22 mai 2007, par CGT Educ’Action 94

Ce n’est pas une mince victoire que viennent de remporter les 13 itinérants du Val de Marne.

Alors qu’elle avait prévu d’affecter les personnels un peu « à la tête du client » au mépris de l’ancienneté et des barèmes, l’Inspection Académique lors de la CAPD est revenu à une gestion statutaire des personnels.

Vous le savez les emplois « d’Itinérants » et de « secrétaire de CCPE » ont été supprimés et remplacés par des « Référents » affectés dans des collèges.

L’inspection académique avait commencé à répartir les postes, avant la commission paritaire, au cas par cas en bafouant toutes les règles de transparence de la fonction publique.

Les 13 collègues issus des itinérants se trouvaient lésés, des collègues CCPE avec 6 mois d’ancienneté passaient avant des collègues itinérants biens plus anciens.

Dans l’Unité, les itinérants ont protesté et interpellé les syndicats présents à la CAPD pour que les barèmes soient respectés. la CGT, qui n’a pas d’élu a appuyé leur démarche concrètement par des conseils sur la saisine du tribunal administratif et en intervenant à divers échelons.

Très fortement mobilisés les itinérants ont été soutenus par les syndicats ayant des élus à la CAPD qui ont initié une pétition dans toutes les écoles

Ce matin 21 mai, à la CAPD, l’administration a annoncé qu’elle revenait au barème, les affectations dans la transparence ont pu avoir lieue.

C’est une belle victoire à double titre

1) En cette époque ou l’individualisation des carrières a le vent en poupe, faire céder l’administration en la faisant revenir aux règles statutaires doit être salué à sa juste mesure

2) C’est montrer à ceux qui croient que l’on peut s’en sortir seul, que l’action unie et solidaire dans la durée est payante

La CGT salue le combat de ces collègues qui ont mis en application la construction d’un syndicalisme rassemblé, sur leurs revendications.

Elle souhaite bon succès aux futurs combats de ces collègues sur le contenu de leur mission, qui doit rester au plus près des élèves, et sur les moyens matériels et indemnitaires auxquels ils ont droit.