Accueil > Actualités > les dernières nouvelles de la Carte Scolaire dans le Val-de-Marne

Actualités

les dernières nouvelles de la Carte Scolaire dans le Val-de-Marne

mardi 8 février 2005, par CGT Educ’Action 94

Les documents de structure des lycées, lycées pro sont téléchargeables ICI

1er degré

Près de 5300 élèves supplémentaires sont prévus dans les écoles de l’Académie dont près de 2700 pour la maternelle (sur 257 000 élèves dans l’élémentaire et 178 000 en maternelle)
Les moyens ne suivent pas puisque l’académie reçoit 65 postes (sur 23 739,5 dont 376,5 postes spécialisés sans aucune augmentation pour près de 4000 élèves)

Dans le Val-de-Marne, ce sont 915 élèves supplémentaires prévus et 13 emplois (soit 70 élèves nouveaux pour un emploi !!!)

Pour le moment, ce petit « plus » ne se voit pas dans les propositions de l’Inspection Académique. En effet, il est prévu la fermeture de 50 classes dites « banales », mal compensée par 11 ouvertures, 5 confirmations d’ouvertures décidées en septembre dernier et 19 ouvertures réservées. Il reste 10 blocages.

Concernant le remplacement, pas de mesures d’ouvertures : chaque circonscription transformera un poste ZIL (Zone Intervention Limitée) en poste Brigade Départementale (prévu pour remplacement long) ; c’est une mesure de redéploiement, qui n’améliorera sûrement pas les conditions de remplacement. D’autant que sont créés par transformation, 55 postes de « remplacement stages formation continue et stages à dominante AIS » : ce sont les conditions de travail des collègues qui sont alourdies.

Pour l’AIS, 3 postes sont créés ; mise à part 2 fermetures, toutes les autres mesures sont des transformations ou des transferts de postes. Pas d’amélioration en vue pour l’Adaptation et l’Intégration Scolaire.
Pour les néo-titulaires, 45 postes leur sont réservés, dont 26 avec « anglais » ou « allemand » (un seul). La priorité pour la découverte des langues et civilisations étrangères est encore et toujours l’« anglais » avec 31 postes fléchés (dont un ancien « allemand »)

Collèges

Dans les collèges de l’Académie, le nombre d’élèves devrait baisser de 3131 (sur 182 000 au total) ; le nombre de profs de 188 (sur 13 500)
Pour le Val-de-Marne, c’est près de 1000 élèves en moins.
Concernant les heures, les collèges perdent 1303 heures dont 1004 heures-postes (55 Equivalent Temps Plein). Seule bonne nouvelle, la baisse du taux d’heures supplémentaires, passant de 6,83 % à 6,51.

Dans les SEGPA, perte de 90 heures, dont 10,1 heures-postes : le taux d’heures supplémentaires passe de 12,85% à 11,59.
Lycées
Pour les Lycées et Sections d’enseignement général de l’Académie, il est prévu 494 élèves supplémentaires (sur 104 500), mais 72 postes d’enseignants en moins (sur 9700) et une augmentation du pourcentage d’heures supplémentaires.

Le Val-de-Marne gagne 106 élèves et perd 20 postes de profs. Le pourcentage d’heures supplémentaires prévu pour 2005-2006 est de 12,1 (12% cette année ; 11,6 sur l’Académie). Sur 38 lycées, 31 vient leurs moyens en baisse.

Deux classes de seconde sont fermées (Langevin-Wallon à Champigny et Guillaume Budé à Limeil), deux sont ouvertes à Mansart Saint-Maur et Gutenberg Créteil ; trois classes sont en réserve.

Trois classes de première supplémentaires sont ouvertes : il s’agit de quatre ouvertures de filières (S SVT à Louis Armand Nogent ; L, ES et STI arts appliqués à Mansart) et d’une fermeture (STI Génie Mécanique Microtechniques à Chérioux Vitry.) ; neuf classes de Terminale sont fermées pour six ouvertes.

Pour les classes post-bac, les modifications concernent les Formations Complémentaires : deux fermetures à Maximilien Sorre à Cachan, dont l’une par transformation en licence professionnelle.

Enseignement Professionnel

Dans l’enseignement professionnel, 1250 élèves supplémentaires prévus dans l’Académie (sur 46 000) et 63 enseignants en plus (sur 5340), mais aussi une augmentation des heures supplémentaires (9,96 % du temps total). Les heures supplémentaires dans le Val-de-Marne passent de 9,4% cette année à 11,1%.

244 nouveaux élèves dans les lycées professionnels du Val-de-Marne auront 16 enseignants en plus.
Concernant les moyens horaires, s’ils sont globalement en hausse, 17 sections et lycées professionnels sont en baisse (sur 38)

En CAP, il est prévu dans l’Académie 171 places nouvelles contre 240 l’an dernier ; concrètement, dans le Val-de-Marne, cela se traduit par une nouvelle section de Maintenance Bâtiments de Collectivité à Champlain Chennevières, 12 places supplémentaires en Menuiserie Agencement à Jacques Brel Choisy, 12 en EIE à Branly Créteil, une ouverture de section en EIE à Michelet Fontenay, une transformation de 12 places en esthétique pour 12 places en coiffure à Guillaumin Orly ; à Chérioux, 9 places de Travaux Paysagers remplacent 12 places en Installations Sanitaires.

En BEP et bac pro, une augmentation des capacités d’accueil de 116 places (sur 300 académiques). De nouvelles sections ouvrent à Jacques Brel Choisy (installateur conseil en équipements du foyer et mécanique-électricité pour élèves non-francophones) tandis que ferme la section Vente Action Marchande d’Arago VSG (transfert à Brassens VLR) Un nouveau BEP en un an Carrières Sanitaires et Sociales ouvre à Gutenberg Créteil tandis que ferme le BEP 1 an secrétariat de Darius Milhaud (Kremlin Bicêtre). Un BEP ouvrages chaudronnés devient Bac Pro en 3 ans.

Les autres modifications en terme de capacités d’accueil se font par augmentation des effectifs ; on peut parfois parler d’explosion (32 élèves en Vente Action Marchande à Condorcet Saint Maur), mais plus rarement d’amélioration des conditions de travail (2 classes de 24 élèves en production mécanique informatisée à Branly Créteil contre une classe de 30)

En Bac Professionnel, si les capacités d’accueil sont maintenues dans l’Académie, le Val-de-Marne perd au total 55 places (fermeture des bacs professionnels MSMA à Jaurès Charenton, EEEC à Branly Créteil, Comptabilité à Blum Créteil et Arago VSG, Commerce à Jean Moulin Vincennes ; sont ouverts Bois Construction aménagement à Brel Choisy et Microtechniques à Chérioux Vitry) Des choses curieuses se passent aussi avec la fusion de deux bac pro différents à Champlain Chennevières (y compris les moyens horaires des ateliers)

Deux nouvelles Formation Complémentaire voient le jour : cycles-motocycles à Brel Choisy et Éducateur Spécialisé à Brossolette Kremlin.

Une nouvelle UPI pour handicapés mentaux est installée à Gentilly.