Accueil > Actualités > Pour nos 4 camarades de la Rochelle - rassemblement à Poitiers le 8 (...)

Actualités

Pour nos 4 camarades de la Rochelle - rassemblement à Poitiers le 8 décembre

Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires

lundi 23 octobre 2006, par CGT Educ’Action 94

Suite à l’incendie du siège du Medef en juin 2003, quatre camarades de la CGT étaient poursuivis pour incendie volontaire et complicité d’incendie volontaire. Le prononcé du jugement est intervenu le 1er juin.

Sur les quatre, deux ont été relaxés, les deux autres ont été condamnés à un mois de prison avec sursis (l’un travaille à l’Equipement, l’autre à la ville de La Rochelle). Le Medef avait réclamé 1,7 million d’euros de dommages et intérêts. Il a été largement entendu : les camarades sont également condamnés à verser 1,2 million d’euros !

Ce jugement est scandaleux. Depuis le début de l’affaire, la justice et le procureur de la République se sont mis au service du Medef. Dès les premiers jours, les droits de nos camarades ont été bafoués : le lendemain de l’incendie, le Medef affichait une banderole sur son siège local incriminant les manifestants, au mépris de la présomption d’innocence ; dans ses observations, le procureur indiquait que les inculpés avaient l’habitude des manifestations et donc, forcément, de manier des pneumatiques enflammés...

Les quatre camarades sont totalement innocents comme la défense l’a prouvé sans équivoque. Aujourd’hui, la liberté de manifester, de se syndiquer, est menacée. L’affaire de la Rochelle est bien à resituer dans un contexte plus général d’attaques incessantes contre les libertés de se syndiquer, de revendiquer et de s’exprimer. C’est pourquoi, nous sommes tous concernés.

Bien entendu, les deux condamnés ont fait appel de cette décision inique. Mais, c’est également le cas du Parquet et du Medef, et ce sont les quatre camarades qui sont à nouveau menacés dans le cadre de la procédure d’appel. Celle-ci se déroulera le 8 décembre à Poitiers.

Le 30 mars, nous étions 8 000 dans les rues de La Rochelle pour les soutenir.

Aujourd’hui, il faut aller plus loin et faire encore plus fort. La Confédération CGT appelle à une manifestation de grande ampleur le 8 décembre à Poitiers.

La lutte contre le CPE nous a montré qu’il était possible de gagner et de faire respecter la justice. La mobilisation pour les quatre de la Rochelle doit s’amplifier et permettre de faire plier le Medef et ceux qui servent ses intérêts.
Alors, toutes et tous à Poitiers le 8 décembre
Rassemblement à 10h30

Montreuil, le 13 octobre 2006