Accueil > Actualités > Chômage, la précarité reste dominante

Actualités

Chômage, la précarité reste dominante

déclaration de la CGT

mercredi 27 septembre 2006, par CGT Educ’Action 94

Les chiffres du chômage, de nouveau en hausse, démontrent bien la fragilité de l’amélioration de la situation de l’emploi.

Comme en matière de salaires, la précarité du travail est au centre du débat.

Les données sont, en effet, significatives : dans les entrées au chômage, l’intérim progresse de 4 000 inscriptions. L’ensemble des contrats précaires représente 33,5 % des nouveaux inscrits. Le chômage des jeunes sort de nouveau accru.

Les annonces faites de réduction d’emplois dans l’automobile chez Peugeot et Bosch, celles attendues à Airbus, ne devraient pas inverser cette tendance.

Le nombre de chômeurs indemnisés par le régime d’assurance chômage, diminue de 15 % sur un an ; par contre, le nombre d’allocataires pris en charge par l’État augmente sensiblement (+2,6%).

Le gouvernement misait sur l’évolution démographique et le traitement social pour améliorer les chiffres du chômage. Cette démarche est vouée à l’échec. Seule, une politique de développement économique en France et en Europe peut apporter les réponses attendues.