Accueil > Actualités > non à la criminalisation du mouvement social

Actualités

non à la criminalisation du mouvement social

pétition pour le retrait de la plainte contre la responsable de la FCPE d’Ivry et le président de la FCPE 94

lundi 26 juin 2006, par CGT Educ’Action 94

Dans le cadre du mouvement social contre le CPE, les élèves du Lycée Romain Rolland à Ivry S/Seine ont occupé à deux reprises leur lycée (la cour) le soir. Ces actions faisaient suite aux refus réitérés du proviseur du Lycée Romain Rolland, d’accorder une salle aux élèves en lutte.

Les parents d’élèves FCPE, après une décision concertée, ont décidé de soutenir les lycéens, d’être présents afin que tout se passe bien. Ils étaient accompagnés d’enseignant(e)s et d’élu(e)s des villes d’Ivry et de Vitry. Aucune dégradation, aucun incident n’ont été constaté lors de ces deux soirées totalement pacifiques. Les forces de police sur place ont par ailleurs reconnu l’utilité de la présence des adultes connus des jeunes. Une plainte a alors été déposée par le proviseur du Lycée Romain Rolland contre deux parents d’élèves militants de la FCPE (Isabelle GUENOT, responsable FCPE sur Ivry et Alain BUCH, Président de la FCPE Val-de-Marne et président du Conseil local Lycée Romain Rolland) pour intrusion dans un lieu public . Ils ont été convoqués au commissariat d’Ivry S/Seine le 22 juin 2006, on les a informé qu’ils étaient passibles d’une amende de 1 500 euros. Le dossier est maintenant entre les mains du procureur de la République.

Ces actions menées dans le cadre du mouvement social ont été fortement légitimées par le retrait du CPE par le gouvernement de Monsieur DE VILLEPIN.

Nous exigeons l’abandon de toutes poursuites à l’encontre de ces responsables associatifs traduisant une volonté de criminalisation du mouvement social.

Signez la pétition