Accueil > Actualités > Manif départementale aux flambeaux mercredi 15 janvier 18H30 Départ Maison (...)

Actualités

Manif départementale aux flambeaux mercredi 15 janvier 18H30 Départ Maison des Syndicats de Créteil - Manif régionale jeudi 16 janvier – 13h30 Montparnasse.

mercredi 15 janvier 2020, par CGT Educ’Action 94

Le courrier du premier ministre E. Philippe ne change rien ! C’est du bluff : remplacement de « l’âge pivot » par un « âge d’équilibre », maintien de la retraite à points, cadre financier et politique totalement fermé. Le gouvernement et le patronat bloquent toute recherche de nouveaux financements pour les retraites. La référence au « coût du travail », vieille rengaine libérale, annonce le blocage des salaires, le maintien des inégalités salariales femmes/hommes et la baisse des pensions.
.
Les UD CGT, FO, SOLIDAIRES, la FSU et l’UNEF du Val-de-Marne appellent à une manifestation départementale nocturne aux flambeaux
Le mercredi 15 janvier 18H30 Départ Maison des Syndicats de Créteil 11/13 rue des Archives
.
Les UD CGT, FO, SOLIDAIRES, la FSU et l’UNEF du Val-de-Marne appellent :
- A généraliser et amplifier la grève, les actions unitaires (manifestations, blocages, caisse de grève...)
- A participer à la manifestation régionale du jeudi 16 janvier – 13h30 Montparnasse.
.
Les UD CGT, FO, SOLIDAIRES, la FSU et l’UNEF du Val-de-Marne revendiquent :
• Non à la retraite par points,
▪ Non au régime unique et à la fusion des régimes,
▪ Maintien des 42 régimes de retraites et amélioration des régimes existants tant pour les poly-
pensionnés que pour les carrières longues que pour la pénibilité,
▪ Suppression immédiate de l’allongement à 43 ans de la durée de cotisation avec possibilité d’une
retraite à 60 ans à taux plein, liquidation de sa pension sur les 10 meilleures années pour le privé
et des 6 derniers mois d’indice pour les fonctionnaires,
▪ Cotisations des entreprises pour les jeunes primo demandeurs d’emploi en formation, stage ou
apprentissage, reconnaissance des années d’études supérieures,
▪ Indexation des pensions sur l’évolution des salaires,
▪ Annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités,
▪ Aucune pension inférieure à 1 450 euros nets (80% du salaire médian 1 900€ bruts),
▪ Retrait du projet de réforme Macron/Delevoye qui n’est ni amendable ni négociable.
Créteil le 13 janvier 2020
.
Voir le PDF