Accueil > Actualités > AMPLIFIONS le COMBAT pour GAGNER : Après le 10 décembre, ON CONTINUE (...)

Actualités

AMPLIFIONS le COMBAT pour GAGNER : Après le 10 décembre, ON CONTINUE !

mercredi 11 décembre 2019, par CGT Educ’Action 94

Les annonces de Jean-Michel Blanquer : Un marché de dupe !
Alors que la mobilisation a atteint un niveau exceptionnel le 05 et le 10 décembre, le ministre Jean-Michel Blanquer cherche à déminer le terrain. Il a annoncé une revalorisation des enseignants et enseignantes en mettant sur la table un budget de 400 millions en 2021(environ 32 euros net en moyenne par agent·e) et une hausse des rémunérations répartie en salaires et primes. Attention ! Tout le monde ne toucherait pas cette augmentation.
De plus, le ministre comme le président de la République dans son discours de Rodez, sous entendent que la revalorisation ne pourrait se faire qu’en contrepartie d’une redéfinition des métiers (temps de travail, vacances…).
.

.
Toutes et tous perdants et la jeunesse sacrifiée !
L’allocution du 1er Ministre confirme et aggrave les propositions contenues dans le
rapport Delevoye.
La CGT constate que le gouvernement reste sourd aux exigences exprimées par les
millions de salariés, jeunes, retraités, privés d’emploi mobilisés massivement
depuis des semaines et soutenus majoritairement par l’opinion publique.
C’est le choix du sacrifice de la jeunesse de notre pays qui est assumé par le
gouvernement.
Le Gouvernement non content de faire une réforme systémique annonce une
modification des paramètres de départ en retraite dès l’année prochaine
entrainant le recul de celui-ci.
Ainsi, toutes les classes d’âge et toutes les professions public et privé sont
concernées par les mesures annoncées par le 1er ministre. Le gouvernement tente
la division des salariés y compris dans la même entreprise et même profession.
Voir le communiqué CGT du 11 décembre :

.
Toujours plus mobilisé-es pour gagner !
Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident. Elles appellent à organiser des actions de grève et de manifestations
localement le 12 décembre, puis le week-end, et de faire du 17 décembre une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations.
Voir le communiqué unitaire du 10 décembre :