Accueil > Actualités > 5 décembre 2019 : première journée d’action interprofessionnelle, pour défendre (...)

Actualités

5 décembre 2019 : première journée d’action interprofessionnelle, pour défendre et améliorer nos systèmes de retraites.

Appel et préavis de grève de la Fédération CGT de l’Éducation, Recherche, Culture

mardi 22 octobre 2019, par CGT Educ’Action 94

Appel du 13ème congrès de la FERC CGT

Les militant.es de la FERC CGT, réuni.es en congrès, appellent l’ensemble des travailleurs et travailleuses, les retraité.es de l’éducation, de la recherche et de la culture à s’engager dans la lutte contre le projet de réforme systémique de retraite par points Macron-Delevoye.

L’affichage « d’universalité » et « d’égalité » entre public et privé n’est qu’un leurre. Le passage à un système par points calculé sur l’ensemble des périodes d’activité nie la prise en compte des aléas de la vie et touche particulièrement les femmes. Pour tout le monde, cela entraînerait une baisse des pensions et des départs à la retraite de plus en plus tardifs.
Le plafonnement du montant global des retraites à 14 % du PIB, alors que nous sommes déjà à 13,8%, aura pour conséquence une diminution des retraites et pensions pour toutes et tous, même pour les actuel.les retraité.es. En effet, avec la croissance du nombre des plus de 60 ans, si on veut préserver le niveau de prestations actuel, le financement des retraites devrait représenter 16,5% du PIB en 2050. Le gel de la valeur du point de l’AGIRC-ARRCO préfigure le gel de la valeur du « point Macron ». Cela témoigne de la politique d’austérité que veut imposer le gouvernement. Le projet Macron-Delevoye implique des pertes pour toutes et tous entre 20 à 40% des montants de pension, selon les statuts et les catégories ! Nous demandons le retrait de ce projet de réforme.

Le mois qui vient doit nous permettre de poursuivre le travail d’information et de mobilisation déjà engagé. Nous appelons à prendre toutes les initiatives militantes dans les établissements, services et entreprises pour informer les travailleurs et travailleuses de la réforme et de ses effets afin de débattre de nos revendications et des modalités d’actions. Ces initiatives doivent se construire en lien avec les structures interprofessionnelles et dans l’unité la plus large sur la base du refus de la réforme et pour le maintien et l’amélioration des 42 régimes de retraites dont le Code des pensions civiles et militaires.

Nous appelons à construire la grève reconductible dans nos secteurs, à compter du 5 décembre 2019, date de la première journée d’action interprofessionnelle, pour défendre et améliorer nos systèmes de retraites. Toutes et tous ensemble, nous pouvons stopper ce recul de nos droits et tout mettre en oeuvre pour construire une société solidaire parce qu’une autre répartition des richesses est nécessaire et possible !

Carcans-Maubuisson, le 17 octobre 2019

- L’appel à télécharger et à diffuser


- Le préavis de grève