Accueil > Actualités > Non-titulaires / Réemploi de tous et toutes sur des contrats d’un an (...)

Actualités

Appel intersyndical à rassemblement mercredi 11 septembre 2019 à 14h devant le Rectorat

Non-titulaires / Réemploi de tous et toutes sur des contrats d’un an !

jeudi 5 septembre 2019, par CGT Educ’Action 94

Plusieurs centaines de collègues à nouveau rassemblé-es ce mercredi 4 septembre
devant le Rectorat de Créteil pour le réemploi de l’ensemble des enseignant.es non-titulaires sur des contrats d’un an.
Et le rectorat refuse de recevoir une délégation : inacceptable !
Alors qu’il y avait 4450 collègues contractuel-le-s affecté-es le 15 octobre 2018, il y en avait 3150 (-1300 !) le 3 septembre 2019. Durant l’été, le rectorat a envoyé 1640 lettres de non renouvellement à des collègues pour « manque de besoins ». 1640 collègues qui, pourtant, avaient l’an dernier des classes en responsabilité, ont reçu des avis favorables de leur hiérarchie, et que le Rectorat remercie. Parmi eux, des dizaines de collègues de nationalité étrangère qui, sans contrat d’un an, ne pourront renouveler leur titre de séjour et risquent d’être menacé-es d’expulsion.
Et comme si cela ne suffisait pas, il n’a pas pris les mesures nécessaires pour fournir dans les délais réglementaires les attestations d’emploi nécessaires pour faire prévaloir ses droits à indemnités chômage
Les organisations syndicales académiques SNES-FSU, CGT Educ’action, SN-FO-LC, SNETAA-FO, SUD Education n’acceptent ni ce plan social de grande ampleur, ni le mépris affiché du rectorat. Elles n’acceptent pas que le rectorat traite avec autant de désintérêt les collègues qui se retrouvent aujourd’hui, suite à ses décisions, dans une très grande précarité. Elles n’acceptent pas que le rectorat refuse d’entendre nos revendications.
Elles appellent tou-te-s les collègues à signer et faire signer ce communiqué, à venir porter les signatures en délégations massives d’établissements au rectorat lors d’un nouveau rassemblement mercredi 11 septembre 2019 à 14h.
Nous ne laisserons pas nos collègues non titulaires isolé-es !
Réemploi de tous et toutes sur des contrats d’un an !