Accueil > Actualités > Rentrée low-cost en carton à un euro dans la septième puissance mondiale (...)

Actualités

C.T.S.D. Val de Marne du 25 septembre 2019 - Déclaration de la CGT éduc ‘action

Rentrée low-cost en carton à un euro dans la septième puissance mondiale :

jeudi 3 octobre 2019, par CGT Educ’Action 94

Contacter les établissements pour faire un bilan de rentrée, c’est un peu faire le tour du marasme. Si le décalage entre la vitrine rutilante du ministère et la vraie vie de l’arrière-boutique a toujours été frappant, il est en train de devenir abyssal. Un mois à peine s’est écoulé depuis la rentrée et de nombreux établissements sont déjà en grande difficulté. Plusieurs d’entre eux se sont d’ailleurs mobilisés. Voici un petit bilan de ce que M. Blanquer appelle « sa meilleure rentrée ». Ce ministre doit probablement vivre dans un univers parallèle.

Pénurie à tous les étages…
Sur terre, c’est-à-dire dans le Val de Marne, la pénurie de moyens fait rage : heures de cours non assurées, postes non pourvus, classes trop chargées. Personnel d’encadrement manquant ou en nombre insuffisant, vies scolaires déplumées, élèves non affectés, emplois du temps et services délirants pour de nombreux collègues, notamment les contractuels, qui sont en train de payer au prix fort les conséquences des réformes. Outre leurs tâches quotidiennes, souvent difficiles, les personnels doivent désormais se battre sur quasiment tous les sujets en dépensant une énergie folle. Tout ce qui semblait encore faisable autrefois devient désormais complexe et escarpé :
achat de manuels scolaires, commandes de matériel, sorties, projets, voyages, options, remboursement des corrections du brevet, obtention de subventions, fonds social collégien… Sans parler de tous les élèves nouveaux qui nous arrivent pendant le mois de septembre de manière impromptue et que nous devons accueillir avec les moyens du bord.

Lire la déclaration dans son intégralité