Accueil > Actualités > Compte-rendu CGT-Educ’Action du CTSD 94 Moyens des Collèges du 25 janvier (...)

Actualités

Compte-rendu CGT-Educ’Action du CTSD 94 Moyens des Collèges du 25 janvier 2019

mardi 29 janvier 2019, par CGT Educ’Action 94

Le dernier C.T.S.D. (comité technique spécial départemental) s’est tenu le vendredi 25 janvier, en présence de la DASEN du Val de Marne, Mme Guylène Mouquet-Burtin.
La CGT y a siégé pour étudier les DHG des collèges du Val de Marne et vous représenter. A cette occasion, nous avons lu une déclaration que vous trouverez ci-dessous. La situation des établissements a ensuite été étudiée.

A l’issue de ce C.T.S.D., tous les syndicats ont voté contre le montant des DHG (CGT/FO/FSU), à l’exception su SE-UNSA, qui s’est abstenu. En effet, nous avons majoritairement considéré que le montant global de ces DHG était très inférieur aux besoins dans quasiment tous les collèges, alors que nous exigeons depuis des années un plan de rattrapage pour le Val de Marne. Cette année encore, nous subissons une nouvelle diminution de moyens.

L’autre fait particulièrement marquant de cette année est l’augmentation très impressionnante du nombre d’heures supplémentaires que les collègues vont devoir absorber par rapport au nombre d’heures postes. Il y a deux explications à cela :

1) Tout d’abord, la France comptera 32 000 collégiens en plus l’année prochaine pour 2450 postes en moins. (Le gouvernement supprimera l’année prochaine 120 000 postes de fonctionnaires en tout). La « solution » trouvée par Jean-Michel Blanquer pour résoudre ce problème est donc de nous faire travailler plus.

2) Pour ce faire, le ministre a fait passer par décret une mesure scandaleuse qui permettra désormais D’IMPOSER aux enseignant.e.s deux heures supplémentaires (HSA) au lieu d’une. Notre charge de travail va donc s’alourdir considérablement. Comme nous l’avons précisé dans notre déclaration, tout le monde sera impacté par cette mesure mais plus particulièrement les femmes, les établissements REP et les personnels non titulaires. Dans de nombreux établissements, cette mesure risque de conduire à des menaces sur certaines options, à des compléments de service ou à des mesures de carte scolaire. En toute logique, la suppression massive de postes rendra également les mutations plus difficiles.

Alors que les discussions s’engagent dans tous les établissements en prévision des CA sur les DHG, il est indispensable d’instaurer un rapport de forces dans tous les établissements où c’est nécessaire pour contrer cette inflation des heures supplémentaires et pour demander plus de moyens, afin que la prochaine rentrée ne se déroule pas dans des conditions catastrophiques. La CGT Éduc’Action est là pour vous aider. N’hésitez pas à nous solliciter au sujet de votre DHG si vous avez des questions. Vous pouvez pour cela nous envoyer un courrier électronique et/ou nous solliciter pour que nous passions dans votre établissement (par exemple pour une réunion syndicale). Par ailleurs, nous organiserons très prochainement une journée d’information sur les DHG, n’hésitez pas à nous y rejoindre si vous le souhaitez.

Lire la déclaration CGT-Educ’Action lors de ce CTSD :