Accueil > Actualités > C.T.S.D d’installation du 15 janvier 2019 - Déclaration de la CGT Éduc’Action (...)

Actualités

C.T.S.D d’installation du 15 janvier 2019 - Déclaration de la CGT Éduc’Action du Val de Marne

jeudi 17 janvier 2019, par CGT Educ’Action 94

À l’occasion du CTSD d’installation, la CGT Educ’Action du Val de Marne souhaite à l’ensemble des personnels de l’Éducation Nationale ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. De notre côté, nous avons bien reçu ceux de M. Auverlot, qui dans une circulaire envoyée en décembre dans l’académie, nous a fait savoir qu’une somme de 350 euros serait versée à l’ensemble des personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé. C’est évidemment une bonne chose, sauf que pour l’heure, rien ne semble prévu pour les autres personnels, notamment enseignants et vie scolaire. Seraient-ils moins « méritants » ? N’hésitez pas à faire savoir à notre Recteur à quel point nous sommes touchés par un tel déferlement de « bienveillance » dans « l’école de la confiance » !
Ayant compris que nous ne pouvions compter que sur nous-mêmes, nous nous souhaitons donc une excellente année 2019, marquée par de nombreuses mobilisations, une évolution en profondeur de la société vers davantage de progrès social, une réduction des inégalités, et un recul de l’extrême-droite. Nous espérons aussi qu’un coup d’arrêt définitif sera porté à la politique dévastatrice portée par Jean-Michel Blanquer. Sur ce dernier point, soyez sûre que nous déploierons toute l’énergie dont nous sommes capables pour atteindre cet objectif le plus vite possible.
Venons-en à présent aux élections professionnelles, qui se sont déroulées dans une indifférence quasi totale des médias comme du gouvernement. Dans le contexte de dérive monarchique et autoritaire du pouvoir que nous connaissons aujourd’hui, cela n’a rien d’étonnant et nous ne sommes pas dupes de la stratégie consistant à mettre délibérément sur la touche tous les corps intermédiaires. Comme nous avons déjà eu l’occasion de le dire, une démocratie en bonne santé n’est pas forcément un espace où il y a de « l’ordre ». C’est surtout un espace où il existe des contre-pouvoirs partout et tout le temps. Dans le cas contraire, nous ne sommes plus en démocratie. Comme vous pourrez le constater tout au long de ce mandat et n’en déplaise à ce gouvernement, nous sommes là, et bien là. Dès le 9 janvier, nous avons organisé un « comité d’accueil » à Emmanuel Macron, à l’occasion de l’inauguration de la maison du handball de Créteil. À chaque fois que le président de la République reviendra dans le Val de Marne, il nous trouvera toujours sur sa route pour lui rappeler non seulement nos revendications mais aussi les principes de base de la démocratie et de l’EMC niveau collège, en dépit des CRS et des gaz lacrymogènes.
[…]

Lire la déclaration dans son intégralité :