Accueil > Actualités > #CGTenLutte : les actions, les victoires des syndicats CGT

Actualités

#CGTenLutte : les actions, les victoires des syndicats CGT

lundi 5 novembre 2018, par CGT Educ’Action 94

« Luttes 2018 » Soutenez les grévistes ! Effectuer un virement en cliquant ici

mardi 13 novembre
#CGTENLUTTE – Lutte gagnante - Des embauches arrachées par les comités de privés d’emploi et les syndicats CGT !

Pour revendiquer le droit au travail, des bureaux d’embauches ont récemment été organisés conjointement par les comités de privés d’emploi et les syndicats CGT.

Conçu comme des initiatives de lutte, ils ont permis de démontrer la bataille commune pour le droit au travail entre actifs et privés d’emploi, mais aussi de faire ressortir les besoins en emploi dans l’objectif d’améliorer les conditions de travail des salariés, mais aussi l’accueil et le service rendus aux usagers.

Cela commence à payer :
- à Lyon, 132 chômeurs ont déposé leur CV au bureau d’embauche organisé devant la gare de la Part-Dieu par le Comité PEP de Lyon et les syndicats CGT de la gare.
- 5 embauches ont déjà été gagnées et le syndicat continue la bataille pour le traitement des dossiers restants !
- 2 embauches également arrachées par les cheminots de Toulouse, 1 à l’hôpital Nord-Ouest de Villefranche sur Saône, avec le syndicat CGT et le Comité PEP local !

A chaque fois, ces bureaux d’embauches ont permis de développer des échanges riches entre salariés et privés d’emploi mobilisés avec la population, autour des conditions de travail, des besoins en emploi, en démontrant concrètement la force des propositions et de l’organisation CGT !

Et, à la clé, des syndicats CGT renforcés par de nouveaux syndiqués ! .

mardi 6 novembre
#CGTENLUTTE – Lutte gagnante : élections professionnelles historiques, la CGT prend la tête pour la première fois à Naval Group Brest....(29)

Les élections professionnelles pour le Comité social et économique de Naval Group se sont clôturées ce jeudi 18 octobre 2018.
Après 10 jours de vote 100% électronique, le résultat a été dévoilé à 15h30 ce jour.

§ CGT : 36.6 % + 3.39% 9 CGT (5 ouvriers employés + 4 Techniciens agents de maitrise)
§ CFDT : 29.4 % -9.63% 8 CFDT (1 OE + 4 TAM + 3 ingénieurs cadres).
§ CFE CGC : 9% A confirmer 2 CFE CGC (2 IC)
§ UNSA : 25% +5.71% 6 UNSA (1 OE + 2 TAM + 3 IC)

Ce résultat est historique pour la CGT, pour la première fois depuis le changement de statut de l’entreprise, la CGT devient la première organisation syndicale de l’établissement de BREST avec 36,6% des voix (soit une progression de 3,4 point par rapport à 2015).
La CGT est également en tête en nombre d’élus avec 9 élus sur 25, le syndicat CGT de l’arsenal a remercié l’ensemble des personnels pour leur confiance.

lundi 5 novembre
#CGTENLUTTE – Lutte gagnante : Élections professionnelles groupe TOTAL, la CGT 1re organisation
Chez SAFT : filiale du groupe TOTAL, les salariés ont placé la CGT 1re organisation avec un taux de participation extraordinaire (78% au 1er collège, 86,4% au 2e collège et 84,3% au 3e collège) lors des élections professionnelles du 16 octobre. Les salariés de SAFT Bordeaux ont été 56,03%, tous collèges confondus, à choisir la CGT pour les représenter. On notera dans ces élections, une forte progression de la CGT dans le 2e collège (ETAM-Agents de Maitrise) et une implantation de la CGT dans le 3e collège (HISTORIQUE). Sur les 14 sièges du CSE, la CGT disposera de 7 sièges titulaires et 8 sièges suppléants. La CGT manque le siège Ingénieur et Cadres titulaire pour 1 voix seulement et un siège ETAM titulaire pour 2 voix). Plus globalement dans une majorité de sites les progressions d’audience sont importantes, à tel point que la CGT obtient la majorité absolue (+de50%) dans 4 sites du raffinage. Les salariés ont donc permis que la CGT reste 1re force syndicale dans l’UES Raffinage Pétrochimie, 1re chez Hutchinson, 1re chez SAFT, 1re chez Argedis. L’ensemble de ces excellents résultats marquent la confiance des salariés en notre organisation et font que la CGT est de nouveau la première organisation syndicale du Groupe TOTAL.

vendredi 2 novembre
Lutte gagnante au CHU de Dijon

Le conflit qui opposait les médecins des urgences à la direction du CHU a pris fin.
Certaines de leurs revendications ont été satisfaites, d’autres sont en cours de réalisations.
Il a été obtenu :
- d’annuler la fermeture du troisième secteur de nuit dans le service des urgences prévue en novembre.
- que les 4 postes non pourvus de médecins sur le centre 15 soient mis à la vacance et publiés, en attendant, les besoins médicaux seront compensés par le recours aux heures supplémentaires ainsi qu’à l’intérim.
- de mettre en œuvre des procédures d’amélioration pour les conditions d’accueil et de soins des patients, avec un suivi d’évaluation et d’ajustement. En particulier, 20 lits par jour pour permettre les hospitalisations des patients stabilisés dans les services adaptés et fluidifier ainsi l’accueil des autres.
- de donner des moyens humains supplémentaires lors des pics d’activité exceptionnels.
Les médecins urgentistes vont rester vigilants sur l’application des mesures et le suivi des critères d’évaluation permettant de garantir la sécurité des soins aux patients.
Le syndicat CGT du CHU, en lien avec leurs homologues de la Nièvre, reste très prudent et vigilant sur la fusion de la régulation du 15 de Nevers avec celle de Dijon.