Accueil > Actualités > Lycée Jean Macé : la mobilisation se durcit !

Actualités

Lycée Jean Macé : la mobilisation se durcit !

vendredi 12 octobre 2018, par CGT Educ’Action 94

Depuis vendredi 05 octobre 2018, une majorité des enseignant.es, des CPE et des assistant.e.s d’éducation du lycée Jean Macé sont en grève suite à l’injonction faite par la Direction Académique d’inscrire deux nouveaux élèves en terminale STMG.

Mercredi 10 octobre 2018, une délégation composée de représentant.e.s des enseignant.e.s et des parents d’élèves, et d’un élu de la ville a été reçue, à 17h30, au rectorat de Créteil, sans obtenir gain de cause sur la question des effectifs.

Le rectorat a la responsabilité et les moyens d’ouvrir les classes nécessaires pour accueillir les élèves dans des conditions acceptables. La question des effectifs n’est en effet nullement une question de confort mais c’est la condition sine qua non pour que les cours puissent effectivement se tenir et assurer la transmission d’un enseignement digne de ce nom. C’est la raison pour laquelle cette limite incontournable a toujours été tenue dans ce lycée.

Aujourd’hui, la mobilisation s’est accentuée, accompagnée d’un mouvement lycéen qui a totalement bloqué l’établissement à 8h. Dans l’après-midi les enseignants ont adressé, à nouveau, un courrier au rectorat afin que celui-ci octroie les moyens demandés.

Réunis en AG ce jour, les enseignant.e.s ont décidé de reconduire la grève vendredi 12 octobre 2018 et mener diverses actions.

Outre les classes de STMG, c’est l’augmentation générale du nombre d’élèves par classe et la réduction croissante des moyens qui posent question à l’heure où le ministre de l’éducation nationale a annoncé, mi-septembre, la suppression de 2600 postes dans le secondaire.

L’intersyndicale du lycée Jean Macé (CGT, FO, SNES-FSU, SUD, UNSA)