Accueil > Actualités > Déclaration de la CGT Educ’Action 94 au CDEN du 8 octobre 2018

Actualités

Déclaration de la CGT Educ’Action 94 au CDEN du 8 octobre 2018

mardi 9 octobre 2018, par CGT Educ’Action 94

Les vacances d’été de notre hyper ministre disruptif deux points zéro ont été très sportives si l’on en juge par le monceau de photos dont il nous a abreuvés : Blanquer fait du rafting, Blanquer fait du paddle, Blanquer fait de la varape, Blanquer fait de la planche à voile… Fidèle à sa méthode, notre ministre a saturé l’espace médiatique sur la base de mise en scènes frisant souvent le ridicule (et peu importe la dignité de la fonction) afin de masquer les effets de sa politique délétère. Les messages qu’il envoie sur les réseaux sociaux deviennent désormais compulsifs, à l’image d’un gouvernement qui tourne en boucle dans une logique d’auto-satisfaction permanente. Décidément, l’école de Jean-Michel Blanquer ressemble à un monde merveilleux. Hélas, les décorations rutilantes de la vitrine n’arrivent plus à dissimuler la misère de l’arrière-boutique. En attendant, personne n’est dupe. On peut d’ailleurs sourire en lisant les derniers sondages de popularité : en dépit de tous ses efforts, Jean-Michel Blanquer reste un parfait inconnu pour 75% des français. Voilà qui devrait le rendre un petit peu plus modeste !

D’aucuns prétendent que les problèmes de l’école viendraient d’un « déficit d’innovation ». Les critiques pleuvent sur un prétendu « vieux monde », qu’il serait urgent de balayer pour que tout aille mieux. Ce postulat résiste-t-il toutefois à l’analyse ? L’autre présupposé consiste à doter « l’innovation » de pouvoirs magiques susceptibles de tout résoudre. On peut d’ailleurs s’étonner que cette innovation soit systématiquement présentée sous un versant toujours positif alors qu’elle n’est pas forcément synonyme de progrès, loin s’en faut : après tout, l’humanité conçoit tous les jours des drogues, des pesticides des engins de torture, des modes d’exploitation des salariés ou des armes de destruction massive de plus en plus « innovants » !

On attend toujours des preuves selon lesquelles la pluie de réformes prétendument « innovantes » qui s’abat depuis des années sur notre système éducatif a permis d’améliorer le système.

Télécharger et lire la déclaration dans son intégralité