Accueil > Actualités > #CGTenLutte : les actions, les victoires des syndicats CGT

Actualités

#CGTenLutte : les actions, les victoires des syndicats CGT

lundi 29 octobre 2018, par CGT Educ’Action 94

lundi 29 octobre
#CGTENLUTTE - Lutte victorieuse à l’Arc de Triomphe (75)

Après 3 jours de grève à l’Arc de Triomphe ; l’assemblée générale des agents a finalement décidé de lever la grève au vu des avancées obtenues :

Au sujet de l’effectif : déjà il avait été obtenu le passage à temps plein du CDI week-end, l’affectation sur place d’un vacataire ayant passé le concours AASM, et la mise en place d’un contrat 6.5 à temps complet en attendant l’affectation d’un titulaire.

En ce qui concerne la réorganisation de la billetterie : l’administration a pris des engagements fermes pour une meilleure répartition des tâches avec plus de transversalité, cette réorganisation ouvre la voie à une réelle évolution de carrière alors que jusque-là l’organisation du service les condamnait à ne jamais pouvoir évoluer, et ce dans des conditions de travail intenables sur le long terme.

Le CMN s’est engagé à faire voter au Conseil d’administration de novembre le doublement de l’indemnité pénibilité pour tous les agents de l’Arc de Triomphe, en la passant de 6 à 12 points d’indice (de 27€ mensuel à 54€ mensuel) et ce pour tous les agents contractuels comme pour tous les titulaires puisque le CMN s’est engagé à demander au secrétariat général du ministère de la Culture une augmentation équivalente du socle indemnitaire.

Encore une fois la démonstration est faite que des avancées sont obtenues pour tous lorsque les agents s’organisent collectivement pour revendiquer et mettre en place un rapport de force avec l’administration.

Les acquis de cette lutte sont exemplaires : la solidarité, la détermination dont ont fait preuve les agents sont une inspiration pour chacun d’entre nous en ces temps où le chacun pour soi règne.

C’est une belle lutte pour la reconnaissance des métiers, des conditions de travail et une victoire pour la dignité des agents !

Vive la solidarité ! vive la CGT !

vendredi 26 octobre
#CGTENLUTTE - Lutte gagnante affaire Téfal, l’Inspectrice est relaxée par la Cour de Cassation !

La Cour de Cassation réunie le 5 Octobre a statué sur l’Arrêt de la Cour d’Appel de Chambéry qui avait condamné une Inspectrice du Travail à 3 500 € d’amende pour recel et violation du secret professionnel dans ce que l’on appelle désormais « l’affaire Tefal ».

La Cour de Cassation reconnaît l’inspectrice du travail, Laura Pfeiffer, lanceuse d’alerte et annule la décision de la Cour d’Appel.

Après de nombreuses mobilisations, à Annecy, à Chambéry, à Paris, des grèves chez TEFAL, dans la Métallurgie, chez les Inspecteurs du Travail et dans d’autres secteurs, pour garantir l’indépendance de notre service public de l’Inspection du Travail face au pouvoir patronal, l’Inspectrice est relaxée par la Cour de Cassation !

jeudi 25 octobre
#CGTENLUTTE - Lutte gagnante des grévistes sans papiers de Keep Cool Châteaudun (75)

Les techniciens de surface de 8 salles de sport parisiennes « Keep Cool » et « L’Appart Fitness » se sont mis en grève le 15 octobre 2018 à KEEP COOL Châteaudun, contre leurs conditions de travail indignes et pour leur régularisation.

Ils travaillent 6 jours sur 7, exclusivement, dans les salles de sport et fitness de ces deux groupes.

Tous sans-papiers, ils sont recrutés spécialement, du fait de leur vulnérabilité, par la société de nettoyage « BSL Propreté », sous-traitante de ces deux groupes.

La société les recrute en toute connaissance de cause, refuse de payer leurs congés payés, les jours fériés et leur demande de signer à l’embauche une lettre de démission non datée.

Après deux jours de grève, le protocole de fin de conflit avec la société BSL propreté a été signé hier soir sur le piquet de grève. Les salarié-e-s ont obtenu satisfaction sur l’ensemble de leurs revendications.

Les documents nécessaires à leur régularisation ont également été obtenus. Quant à la Préfecture de Police, elle s’est engagée à examiner les dossiers avec un œil positif !

Pour lutter contre le dumping social, contre le travail dissimulé, dans l’intérêt de tous les salarié-e-s, la CGT revendique plus que jamais l’égalité des droits, la régularisation des travailleur-se-s sans-papiers et le respect du Droit du travail pour toutes et tous !

mercredi 24 octobre
#CGTENLUTTE - Lutte gagnante au journal « Parisien »

Après l’AG de lundi dernier et une grève votée à 68 %, et après une deuxième AG le 18 octobre dernier la direction du « Parisien » a fini par lâcher sur les revendications :

11 appels à candidatures pour des CDI sur des postes aujourd’hui occupés indûment par des CDD (ou des pigistes) ou pour des créations de postes.
10 CDD à la rédaction feront l’objet d’un programme de titularisation progressive, la situation de précarité des pigistes permanents sera étudiée.
5 CDD de renfort seront créés dans les fonctions supports.
La direction s’est engagée à mettre fin au management à la dure.
La direction présentera sa feuille de route détaillée service par service, entité par entité fin novembre.
Les remplacements des arrêts maladie redeviennent la règle.
Les indemnités kilométriques seront réévaluées et atteindront le barème fiscal dans les six mois.
La direction s’engage à apporter, en janvier, des réponses dans les services en tension, en fonction des « arbitrages éditoriaux ».

Concernant spécifiquement le service correction, il a été obtenu la titularisation d’un correcteur pigiste, qui passe donc en CDI à temps plein après quinze ans de contrats d’usage (CDD d’une journée) et de piges !

mercredi 3 octobre
#CGTENLUTTE - Lutte gagnante : élections professionnelles réussies chez Auto Distribution

En ce moment, les élections du CSE battent leur plein chez Auto Distribution et depuis la mise en place du CSE dans l’entreprise, la CGT fait d’excellents résultats !
Chez AD FSL (Frein Service Lyonnais), il n’y avait jusqu’ici aucun syndicat, seulement des élus sans étiquette. Un travail de longue haleine a été fait avec les salariés sur place, pour implanter la CGT.
Résultat ! Au 1er tour, la CGT remporte tous les sièges titulaires des 1er et 2e collèges, avec 77,22% de représentativité.
Chez AD Normandie-Maine, c’est la CFDT qui possédait tous les sièges du comité d’entreprise. Aux dernières élections, la CGT remporte 4 sièges titulaires au CSE.
Enfin, pour AD Normandie-Manche-Calvados, il n’y avait jusqu’ici aucune présence syndicale.
La CGT s’y est installée aux dernières élections et, étant donné que c’est le seul syndicat présent, possède 100% de représentativité.
Ces victoires sont encourageantes pour le syndicalisme CGT, bravo à eux et bon courage pour les suites.
« Luttes 2018 » Soutenez les grévistes ! Effectuer un virement en cliquant ici

mardi 2 octobre
#CGTENLUTTE - lutte gagnante contre la répression syndicale chez Airbus

Après avoir été sanctionné, par la direction Airbus, de trois jours de mise à pied, au motif d’une faute lourde commise lors d’une grève, Miguel SALLES (membre de la direction fédérale) soutenu par le Syndicat, l’UD et la Fédération avait porté l’affaire devant le conseil de Prud’hommes de Nantes.

Celui-ci vient de prononcer la nullité de la sanction de trois jours de mise à pied, condamner la direction Airbus à lui verser les sommes dues au titre du salaire, des congés payés et de l’article 700.

Une recrudescence des atteintes aux libertés syndicales est « en marche », ainsi que la répression patronale envers de nombreux militants de la CGT dans les entreprises.

Elles ne doivent pas passer sous silence et doivent être combattues.

lundi 1er octobre
#CGTENLUTTE - lutte gagnante des agents du CHU d’Angers (49)

Les agents du Samu du CHU d’Angers menaçaient de faire grève au sein du service d’aide médical d’urgence (Samu) ce mercredi 26 septembre, pour réclamer le maintien d’un poste contractuel.
Ils ont obtenu satisfaction le jour même.

Devant la mobilisation qui s’annonçait massive et reconductible à l’appel de la CGT-Sud et Cfdt la direction a été contrainte de reculer.
100 % des effectifs étaient mobilisés pour demander à la direction du CHU le maintien d’un poste de remplacement au sein de l’équipe des assistants de régulation médicale (ARM), qui recueillent et orientent les appels, dans un contexte d’urgence et de détresse.

Les agents mobilisés avaient prévu de se rassembler en fin de matinée et observer une journée de grève.
Mais une réunion, le matin même, avec la direction des ressources humaines, a finalement changé la donne.
La direction a finalement accepté de prolonger le poste jusqu’au 31 décembre. 
Le préavis de grève a donc été levé, dans l’attente des autres revendications en suspens notamment sur les salaires et les conditions de travail.