Accueil > Actualités > Affectation non titulaire : une rentrée 2018 sous la signe de la précarité  (...)

Actualités

Affectation non titulaire : une rentrée 2018 sous la signe de la précarité !

lundi 3 septembre 2018, par CGT Educ’Action 94

Avec plus de 4600 non titulaires, le rectorat de Créteil reste le champion toute catégorie de l’emploi de personnel précaire.

Pour cette rentrée, les chiffres sont parlants :
- plus de 1387 collègues non-tit non affecté.es,
- plus de 945 contractuel.les affecté.es sur 2 voire 3 ou 4 établissements,
- 98 collègues en CDD non renouvelé.es,

A cela s’ajoute au vu des remontées, de nombreux.ses collègues affecté.es sur des temps partiels imposés, avec des postes de remplacement sur de courtes périodes, des distances importantes entre le domicile et l’établissement d’affectation...

On nous promet le plein emploi, on a le sous-emploi et la précarité prospère !

Certes l’action de la CGT Educ’action a permis des avancées notables : les contrats à l’année pour certaines disciplines, la rémunération à 100% des collègues en CDI même affecté.es à temps partiel ou non affecté.es.

Mais cela ne suffit pas pour résorber efficacement la précarité en attendant une titularisation pour toutes et tous sans condition de concours et de nationalité, la CGT Educ’action réclame avec force la généralisation des contrats à l’année à l’ensemble des non titulaires, les besoins sont pérennes ! La CGT Educ’action demande le réemploi de toutes et de tous avec des postes à temps plein dans des conditions de travail dignes pour chacune et chacun.

Une nouvelle fois nous faisons face à une rentrée aux retombées problématiques : accueil inopérant, non affectation de nombreux.ses non titulaires, opacité dans les affectations... La CGT revendique une véritable commission paritaire d’affectation pour plus de transparence dans les modalités d’affectation avec un travail en amont des commissaires paritaires, des barèmes d’affectation... Nous sommes prêt.es à jouer notre rôle avec nos commissaires paritaires.

Le 5 septembre, dans le cadre d’une audience intersyndicale,
la CGT Educ’action sera reçue par le Secrétaire général et le DRH de l’académie, nous tacherons de les interroger sur les conditions de rentrée des non titulaires.

Dès 9H, la CGT Educ’action sera présente devant le rectorat pour accueillir, conseiller, défendre tous.tes les collègues mal affecté.es ou non affecté.es.

Pour information : la DPE2 accueille selon un calendrier disciplinaire Cliquer : ACCUEIL DES ENSEIGNANT.ES NON TITULAIRES
La CGT Educ’action était à vos côtés pendant la période estivale, elle continuera à être présente lors des différentes journées d’accueil de la DPE2.

Vous souhaitez faire une demande de révision d’affectation ? Consultez notre article.

Pour se défendre, il faut s’organiser ! Pour soutenir la CGT Educ’action, participer à son fonctionnement et construire ensemble une école émancipatrice et lutter pour la titularisation sans condition de concours, ni de nationalité, syndiquez-vous !