Accueil > Actualités > RESF : RETOUR SUR LE RASSEMBLEMENT DU 6 JUIN 2018

Actualités

RESF : RETOUR SUR LE RASSEMBLEMENT DU 6 JUIN 2018

vendredi 8 juin 2018, par CGT Educ’Action 94

Les lycéen.ne.s ont tenu leur promesse et sont revenus 2 à 3 fois plus nombreux que prévu (plus de 300 personnes environ) devant la préfecture de Créteil au rassemblement organisé par RESF 94, pour exiger la régularisation par un titre de séjour et l’annulation des OQTF et menacent d’expulsions que subissent leurs camarades de classe jeunes majeurs « sans papiers ».

Ils ont été nombreux, venus de plusieurs lycées accompagnés de leurs professeurs aussi très nombreux : de Maximilien Perret - Alfortville, de Chérioux , Camille Claudel, Jean Mace - Vitry, de Marcelin Berthelot - St Maur, de Gutenberg - Créteil, Louise Michel et Marx Dormoy - Champigny, .....

La présence de militants syndicalistes, associatifs, politiques, de RESF, de la CGT, de SUD SOLIDAIRES, du SNES, du CNT, du MRAP, de la LDH, de la CIMADE et des élus de gauche du Conseil général du Val de Marne et du Conseil régional - Région IDF, est à saluer pour cette manifestation de solidarité.

Les élèves présents n’ont eu de cesse de chanter, danser et de scander derrière une très belle banderole du RESF, 2 heures durant dans une ambiance joyeuse et festive sous le soleil :
« JEUNESSE SANS PAPIERS, JEUNESSE VOLÉE, LA LOI DOIT CHANGER »
« NON, NON AUX OQTF, OUI, OUI AUX TITRES DE SÉJOUR »
ou encore
« DES PAPIERS POUR NOS CAMARADES »

Et, ... ils se sont fait entendre par les autorités préfectorales, qui ont finalement accepté de recevoir une délégation composée de six représentants des lycées, de RESF 94 et de la CIMADE.
La CIMADE s’était associée au rassemblement pour lutter contre la dématérialisation des prises de rendez vous à la préfecture pour effectuer un dépôt de demande de titre de séjour car, en effet, la prise de rendez vous par internet sur le site de la préfecture du Val de Marne est non seulement un cauchemar mais aussi une véritable discrimination organisée devant l’accès au service public !

Après une heure environ de pourparlers, la délégation est revenue déçue de son entrevue. Les membres du cabinet du préfet ont écouté, fait de la prise de notes et se sont engagés à donner une réponse prochainement.

Le combat pour la régularisation des élèves « sans papiers » continue. Les lycéens présents ont promis de revenir encore plus fort à la rentrée scolaire en septembre si leurs camarades ne sont pas régularisés, car pour l’heure ils entrent dans une période d’examens et notamment beaucoup d’entre eux passent le baccalauréat. Bon courage à eux pour leurs épreuves !

Ce rassemblement est une véritable victoire en soi, une belle dynamique, un grand espoir et un véritable bonheur ! Le bonheur de voir autant de jeunes, autant de personnes animées et portées par des idées de solidarité et de fraternité à construire des liens, des ponts entre les hommes et à détruire les frontières et leurs murs.

Dans la continuité des luttes que mènent RESF, un autre rendez vous de rassemblement joyeux et militant est donné par RESF 94 dimanche 17 juin prochain à Ivry (parvis de la Mairie) dans la matinée.
RESF organise en effet avec la Mairie d’IVRY un parrainage républicain pour protéger nos élèves « sans papiers ».