Accueil > Actualités > Luttes en cours

Actualités

Luttes en cours

mardi 17 avril 2018, par CGT Educ’Action 94

Collège Jean Macé de Fontenay :
Après une action symbolique des parents occupant la loge et le bureau du principal ce lundi, le collège a accueilli très peu d’élèves ce mercredi 11 avril. En effet, protestant contre la fermeture d’une classe de 5e et pour le remplacement d’enseignant.e.s absent.e.s avec la FCPE, ils avaient appelé à une opération « Collège Mort », ont à nouveau occupé la loge, tandis qu’une majorité d’enseignant.e.s étaient en grève.
Une nouvelle action est envisagée le 2 mai.

Lycée Guillaume Apollinaire de Thiais :
Les enseignant.e.s du lycée ainsi que les parents réclament le maintien des classes de 2nde GT à 25 ainsi que le passage des classes de STMG à 24. C’est pourquoi les enseignant.e.s étaient en grève jeudi 12 avril et présent.e.s devant le Rectorat pour une demande d’audience. Auparavant, l’AG qui a réuni enseignant.e.s, parents et des élèves qui avaient bloqué le lycée en début de matinée, a décidé de poursuivre le mouvement à la rentrée des congés de printemps par une grève reconductible à compter du jeudi 3 mai, jour de l’appel national à la grève dans l’éducation.

Lycée Jacques Brel de Choisy-le-Roi :
Plusieurs journées de grève ont eu lieu en raison de l’annonce de la disparition du 2e poste de CPE du lycée, dont ce mardi 10 avril. Un tiers des enseignant.e.s étaient en grève et des élèves les ont accompagné à un nouveau rassemblement devant le Rectorat. La réponse rectorale de maintien d’un seul demi-poste supplémentaire a conduit les membres du Conseil d’Administration à demander une nouvelle audience. Ceux-ci avaient voté contre la répartition des moyens (TRMD) lors de la dernière séance du CA.

Lycée Marx-Dormoy de Champigny :
Réuni.e.s en heure d’info syndicale, les enseignant.e.s ont décidé d’une assemblée générale des personnels, en invitant parents et délégué.e.s élèves, à la rentrée le 30 avril. Ils/elles prévoient des « goûters débat/action » sur le parvis le 3 mai (journée de grève) et le 5 mai (journée portes ouvertes du lycée)

Lycée Montaleau de Sucy-en-Brie :
Protestant contre la DHG prévue par le Rectorat, une délégation des personnels a été reçue le 5 avril. Cette délégation a découvert au cours de cette audience que le Rectorat a oublié l’une des sections. Un préavis de grève avait été déposé pour le lundi 9 avril : les collègues ont souhaité attendre les réponses rectorales.

Collège Matisse de Choisy-le-Roi :
Grève des aides-éducateurs du collège, en colère car leur ancien collègue, en contrat aidé, n’a pas été remplacé.

Écoles de Villejuif :
Manifestation vendredi 6 avril à 17h30 devant la mairie de Villejuif jusqu’à l’inspection de l’Éducation Nationale pour l’annulation des fermetures de classe.

Ecoles d’Ivry :
Nuit des Ecoles le 6 avril à l’école Solomon à partir de 18h30 avec la FCPE

Actions dans d’autres professions :
Pour participer au soutien financier des grévistes, la CGT a ouvert sa caisse de grève.

Smovengo-Vélib
« Nous, travailleurs de Smovengo Alfortville sommes en grève depuis Mardi 17 Avril .
Plus de 80% des agents de terrain, soit 70 salariés chargés de la maintenance des vélos participent à ce mouvement qui affecte aussi le 2e établissement situé à Villeneuve la Garenne.
Nous avons envoyé un courrier à la direction pour dénoncer les conditions de travail, les méthodes de commandement et réclamer des augmentations de salaires pour compenser les pertes que l’on subi depuis le transfert du marché des Vélib de la Ville de Paris. »

Santé dans le Val-de-Marne
- Fin de conflit à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif (94)
Premier centre de lutte contre le cancer d’Europe, l’Institut Gustave Roussy de Villejuif (Val-de-Marne) bénéficie tant auprès des patients, de leurs familles que des soignants eux-mêmes d’une réputation d’excellence.
Pourtant, les aides-soignantes et infirmières y perçoivent un salaire inférieur à leurs homologues de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.
Les AS et IDE réclamaient donc une revalorisation salariale, comme celle qui avait été mise en place pour les praticiens de l’Institut l’an dernier.
Après 10 jours de grève, les personnels soignants et leurs syndicats FO et CGT ont enfin obtenu la création de groupes de travail qui devront formaliser les mesures à mettre en œuvre avant le 1er juillet prochain, et l’étalement du non-paiement des jours de grève, à raison de deux jours par mois.
La CGT s’est félicitée de cette reprise du dialogue social, tout en réaffirmant la vigilance du syndicat quant à l’avancée des négociations.
- Aux hôpitaux de Saint-Maurice, les syndicats CGT et SUD protestent contre la fermeture unilatérale et soudaine d’une unité de 17 lits et exigent le remplacement des personnels. Pétition.

Air France :
Après 11 jours de grève, la direction d’Air France reste fermée et refuse d’admettre le rattrapage nécessaire de 7 années de blocage salarial. Passant outre le rejet unanime des syndicats, Jean Marc JANAILLAC impose un passage en force et met en place une « consultation salariale » sur un accord triennal futur.
L’Intersyndicale appelle sans ambiguïté à Voter NON

Cheminots :
Prochaine période de grève les 23 et 24 avril. Info-Luttes n°12

Aéroports de Paris

Vélib-Alfortville

Santé / Action sociale :
Un jour de grève par semaine du 3 avril au 3 mai
- Lundi 9 Avril : Urgences et Protection de l’enfance.
- Jeudi 19 Avril : journée de mobilisation interprofessionnelle, avec un appel de toute la fédération à la grève et aux manifestations
- Mardi 24 Avril : PSY, EHPAD et prise en charge à domicile, prise en charge du handicap.
- Jeudi 3 Mai : Maternité, accueil des précaires et des migrants.